Rencontre : un colloque en Mauritanie pour trouver la paix et le développement au Sahel

Le Sahel dans son immensité (le Tchad, le Niger, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie) est aux prises avec des mouvements terroristes dont les faits d’armes se propagent dans tous les pays limitrophes à ceux indiqués. Ce qui cause une kyrielle de dégâts.

Allant des pertes en vie humaine à la dégradation profondes des relations diplomatiques en passant par une totale instabilité économique, gage d’un sous développement infrastructurel, éducatif et sécuritaire, entre autres.

Il faut arrêter la saignée autant que possible et donner une nouvelle chance à la paix, perçue come unique voie qui mène au développement. Pour ce faire,  sur une initiative de Maria Arena (S&D MEP) ; Emanuela Del Re (EUSR Sahel) ; en collaboration avec le gouvernement de Mauritanie et les ONG Fight Impunity et No peace Without justice, un colloque aura lieu à Nouakchott en Mauritanie. Les travaux auront lieu du 27 au 28 juin 2022.

De source officielle,  le colloque en préparation « sera l’occasion pour réfléchir sur les besoins et réalités vécues par les populations vivant dans des conditions économiques, sociales climatiques et sécuritaires difficiles. Il sera aussi question de s’interroger sur le rôle que l’Union européenne et les partenaires internationaux jouent dans la région et d’évaluer leurs interventions et les résultats, lesquels jusqu’à présent, n’ont pas été à la hauteur des attentes pour faire face aux défis majeurs de la région. »

La rencontre visera cinq objectifs : améliorer les connaissances et éclairer les parlementaires européens sur les enjeux dans la sous-région et les outiller avec des éléments d’analyse pour pouvoir réfléchir au rôle de l’UE dans la région, analyser les rôles et les limites de l’intervention des partenaires internationaux des pays de la région en vue d’approfondir la réflexion sur les réels besoins   d’interventions en faveur de la stabilité, des droits humains et de la paix dans la région, écouter les populations locales et les analystes locaux pour mieux intégrer leur point de vue dans la définition des politiques de l’UE dans la région, formuler des recommandations en direction des décideurs africains et internationaux en vue d’un retour à la stabilité dans les pays de la région et enfin, impliquer le grand public et la jeunesse dans la réflexion sur les thèmes de la stabilité et des droits humains de la région.

A travers ces travaux, les figures de proue veulent dégager des recommandations concrètes qui pourront permettre une stabilisation nouvelle et durable du Sahel, le tout basé sur des préoccupations citoyennes. Aussi, confie-t-on,  les conclusions de ces travaux serviront à penser une approche nouvelle de partenariat entre l’UE et les pays du Sahel. Le thème de cette rencontre, « Sahel : Développement, gouvernance et droits humains pour la sécurité des populations ».

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Investissements : le 6 juillet 2022, Carrefour inaugure son commercial PlaYce à Yaoundé

Read Next

Echanges et business : opérateurs économiques, décideurs attendus au Maroc pour le forum USA/Afrique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More