Cachotterie : Ethiopian Airlines dissimule 60 Kg d’or dans ses colis

La douane camerounaise a saisi cette marchandise. L’ambassadeur du Kenya au Cameroun avec résidence en Côte d’Ivoire a fait le déplacement pour Yaoundé.

« Nous saluons la venue de l’ambassadeur. Ethiopian Airlines est une fierté africaine, partenaire de Camair-Co. Nous avons pris des dispositions en tenant compte  de nos liens avec ce pays. L’ambassadeur en a été informé. Il en discutera avec le management de la compagnie », déclare Louis Paul Motaze, ministre des Finances (Minfi).

C’est que, le 3 aout 2019 à l’aéroport international de Douala, la douane camerounaise inspecte les avions et autres colis présents sur son espace. Surprise. Dans les colis appartenant à Ethiopian Airlines en transit, un puissant stock de 60 Kg d’or par ailleurs non déclaré est découvert. Les gabelous camerounais mettent la main dessus. Le précieux sésame est saisi. Ethiopian Airlines est aux abois. Le réseau diplomatique est aussitôt activé. Mickael Muguleta Zewdie, ambassadeur éthiopien au Cameroun avec résidence en Côte d’Ivoire fait à distance ce qu’il peut pour dénouer la situation. La difficulté est au rendez-vous. Il faut impérativement effectuer un déplacement sur Yaoundé. Chose faite le 25 septembre. « Nous sommes venus résoudre tout problème qui nuirait aux bonnes relations entre nos Etats », a confié le chef de la diplomatie Ethiopienne au Cameroun.

La rencontre entre le Minfi et l’ambassadeur a duré plus d’une heure, à huis clos. Rien n’est dévoilé des dispositions concrètes prises entre les deux partenaires d’affaires. C’est en effet en Ethiopie dans les ateliers d’Ethiopian Airlines que la compagnie aérienne camerounaise Camair-Co assure la maintenance de certains de ses avions.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Rendement : La communauté urbaine de Douala instaure une journée corporate

Read Next

Réformes fiscales : Le Gicam accuse le gouvernement d’avoir dénaturé les propositions faites il y a un an

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *