Fake news : la rumeur fait recruter 594 employés au port autonome de Kribi

Le DG du PAK stoppe la rumeur.

Le ‘’communiqué de presse’’ a fait le tour du monde depuis sa diffusion le 2 février 2021. Son contenu annonce le recrutement de 594 employés au  Port autonome de Kribi (PAK).  Les places à pourvoir attendent 300 candidats pour les Surveillants de port (niveau BEPC), 100 superviseurs de port (niveau baccalauréat), 145 gestionnaires de logistiques et transport, 45 officiers marins, niveau brevet officier pont. Toutes ces autorités portuaires » devront avoir l’âge compris entre 21 et 45 ans.

Les postulants à ce « concours » sont priés de fournir leur CV, une demande manuscrite, de nombreuses photocopies de leurs documents officiels. L’ampliation du ‘’communiqué’’ est faite au Président du conseil d’administration  du PAK, entre autres. La signature du maitre des céans a tout l’air authentique et annonce dès le 21 février 2021 que la liste des aspirants « sera publiée et transmise par mail à tous les candidats. »  Sur le fond et la forme, l’imprudent peut vite accorder du crédit à ce document.

Du côté du top management du PAK, le message est cinglant à travers un vrai communiqué daté du 10 février 2021. « Il s’agit en réalité d’un faux communiqué publié par des individus sans foi ni loi, qui utilisent frauduleusement le logo du Port autonome de Kribi et la signature de son directeur général », annonce Patrice Melom, directeur général de l’entreprise portuaire de Kribi. Qui fait son analyse de la situation. «  Une telle manœuvre  vise à jeter  du discrédit sur une place portuaire qui monte en puissance et réalise les performances qui valent au Port autonome de Kribi la confiance des partenaires nationaux et internationaux. »

À ceux que ce message échapperait un tout petit peu, Patrice Melom insiste. « Le port autonome de Kribi  dément avec la plus grande fermeté les informations non fondées contenues dans ce communiqué de presse et invite les uns et les autres à la plus grande vigilance. »

Le PAK, apprend-on, poursuit avec « assurance » les missions à lui assignées par le gouvernement et reste engagé  dans la lutte  contre  le chômage, en favorisant l’installation de nombreuses entreprises dans la zone industrialo portuaire.

En rappel, depuis sa mise en exploitation le 02 mars 2018, le PAK a franchi en novembre 2020, la barre symbolique de 1000 escales navires accueillies et manutentionnés en toute sécurité. Cette entreprise a enregistré « une belle » croissance sur le nombre d’escales, qui s’est établi, malgré la Covid-19, à plus de 460 escales en 2020, comparativement à 331 escales en 2019.

A.O

Partager

Read Previous

Gestion publique : pleins feux sur quelques opportunités de la SDN30 que célèbre Paul Biya

Read Next

Attractivité : ces grandes entreprises à l’assaut du port de Kribi

4 Comments

  • Je viens de recevoir un message Di san que je suis sélectionnée pour les suveillan de 594 au port autonome de kribi

  • Je viens de recevoir un message Di san que je suis sélectionnée pour les suveillan de 594 au port autonome de kribi
    Ces vrai ou ces just des bandir

  • J’ai reçu un message le 13 Avril du numéro +237658236733 m’informant que mon dossier avait été retenu pour le recrutement des 594 autorités portuaires. J’aimerais avoir plus d’informations à ce sujet.

    • c’était un fake news. attention, Junior Eva Assou’ou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More

Read More