Investissements : le 6 juillet 2022, Carrefour inaugure son commercial PlaYce à Yaoundé

C’est un groupe français qui a trouvé la terre promise au Cameroun et qui entend en profiter au maximum. Arrivé ici en 2015, le Groupe multiplie des infrastructures commerciales, dont la sixième qui sera inaugurée le 6 juillet 2022 à Yaoundé.

Selon Luc Demez, le directeur général de Cfao Retail Cameroun,   « PlaYce  c’est un centre commercial moderne et attrayant. Il comprend un hypermarché et une cinquantaine de boutiques et restaurants. L’hypermarché Carrefour se déploiera sur une surface de vente de 4 000 m2. Cela permettra de proposer une large gamme de produits alimentaires et non alimentaires. Des produits de qualité aux prix les plus compétitifs. »

La nouvelle infrastructure à Yaoundé est construite en face du palais polyvalent des sports. Un peu à l’image de Carrefour Grand Mall à Douala, de nombreuses grandes marques y seront présentes. A l’instar de Lacoste, Yves Rocher, Jules, La Grande Récré, BUT.

Carrefour ne va pas s’écarter de sa politique commerciale qui veut que les produits locaux issus des champs côtoient ceux manufacturés et autres entreprises de divers segments de l’économie telles des entreprises des télécoms, des banques, des pharmacies, entre autres.

Carrefour reste, comme à sa habitude, hyper discret sur le coût de cet investissement qui emploiera plus de 1000 personnes même si une enveloppe de 30 milliards est évoquée. Carrefour et Cfao Retail bouclent ainsi la première phase de leur programme d’expansion au Cameroun, d’un coût prévisionnel d’environ 80 milliards de FCFA. Selon France Info, dans son édition du 28 mars 2019, Carrefour est en difficultés de vente en France, où, cette année-là, 12000 postes étaient sur le point d’être supprimés.

Pendant ce temps, le Groupe compte déjà quatre espaces supermarchés à Douala (Carrefour Market de Bonamoussadi, Akwa Carrefour Dalip, Douala Grand Mall, Supeco d’Akwa. L’on note également  Carrefour Market Ekié et le centre commercial PlaYce, tous deux à Yaoundé.

Godlove Tekam

Partager

Read Previous

Gestion publique : les fonds de la SMID se dissipent sans aucune réalisation sur le terrain

Read Next

Rencontre : un colloque en Mauritanie pour trouver la paix et le développement au Sahel

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More