Mouvement craie morte : le gouvernement s’engage enfin à régler le problème des enseignants grévistes

Des enseignants en grève

Lors de la conférence de presse le 10 mars 2022 à, René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication, a présenté la stratégie que le gouvernement pour régler définitivement les revendications des enseignants grévistes, regroupés au sein du mouvement « On a trop supporté » (OTS).

Comme solution, « le gouvernement a décidé, dès le mois de mars 2022, et ce, jusqu’à la fin de cet exercice budgétaire, d’apurer le règlement de la dette due au non-paiement des indemnités de non logement, aux 5289 personnels du Ministère des Enseignements Secondaires, ainsi que celle liée à l’intégration partielle des 20 449 personnels de ce même département ministériel, pris en charge aux 2/3, pour un montant total de 17 milliards 600 millions de FCFA, soit 1 milliard 759 millions par mois », annonce le membre du gouvernement.

La conjoncture économique, se défend le Mincom, n’est pas favorable. Sans citer les différents freins actuels à l’économie camerounaise, l’on sait que la crise du covid 19 n’est pas encore retombée, l’économie est péniblement entrain de se relever, même si, il n’y a pas longtemps, des voitures onéreuses (une quarantaine de Toyota Fortuner) ont gracieusement été offerts aux sous-préfets. « S’agissant des rappels induits par la mise en œuvre de ces deux mesures, le gouvernement se propose de payer au courant de l’année en cours, et dès le mois de mai, 28 milliards de FCFA. Le reliquat soit environ 31 milliards 900 millions de FCFA, sera payé au courant de l’année 2023 », annonce gaiement le Mincom.

En rappel, la conférence de presse de Yaoundé a été « instruite » par Paul Biya. Le chef de l’Etat a, le 9 mars 2022, donné de nombreuses directives. Notamment procéder au paiement, à partir du mois de mars 2022, du complément salarial mensuel à verser aux enseignants titulaires ou non des décrets d’intégration, qui ne perçoivent actuellement que les 2/3 de leur salaire et de l’indemnité de non logement due aux enseignants qui n’en perçoivent pas, apurer, à compter du mois de mai 2022 et de manière progressive, en tenant compte de l’antériorité des promotions, les rappels relatifs à l’indemnité de non logement et au complément salarial dus aux enseignants.

D’autres prescriptions ont été données par Paul Biya comme, procéder au paiement échelonné à compter du mois de juin 2022, des rappels relatifs aux avancements des enseignants. Au plan administratif, le Chef de l’État a prescrit au Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, systématiser la constitution des dossiers d’intégration des enseignants avant la fin de leur formation, par les intéressés et les institutions auxquelles ils sont affiliés, veiller, en relation avec les Universités d’État compétentes, au dépôt systématique dans les délégations régionales ou dans les services centraux du MINFOPRA, le cas échéant, des dossiers des lauréats des Écoles Normales Supérieures, et des Écoles Normales Supérieures de l’Enseignement Technique, traiter en urgence les dossiers d’intégration déjà recensés au MINFOPRA et de faire le point exhaustif sur les dossiers d’intégration en instance au Ministère des Enseignements Secondaires et au Ministère de l’Education de Base. Mais aussi de procéder désormais, en relation avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, à l’organisation des concours d’entrée dans les Écoles Normales Supérieures, et des Écoles Normales Supérieures de l’Enseignement Technique, conformément à la réglementation en vigueur ; et enfin, de mettre en œuvre toutes les mesures concourant à la dématérialisation et à la simplification des procédures de traitement des dossiers d’intégration dans la Fonction Publique.

C’est depuis le 21 février 2022 que certains enseignants et syndicats d’enseignants ont initié un mouvement de grève caractérisé notamment, par l’arrêt de la dispense des cours, ainsi que l’organisation des manifestations publiques dans les établissements scolaires et dans quelques lieux publics.

Albright Fandono

Partager

Read Previous

Récompense : SCB  Cameroun reçoit le Prix de l’innovation

Read Next

SEME BEACH HÔTEL : Espace chaleureux aux multiples facettes ! 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More