Douala

Après la SMID, Ntonè Ntonè annonce la création d’une nouvelle entreprise

La collecte des fonds débute le 1er mai.

La Société d’études de Douala (SEDO) est la nouvelle trouvaille du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD). Ainsi, après la création de la Société d’économie mixte de gestion patrimoniale (SEMGP) dénommée Société métropolitaine d’investissement  de Douala (SMID) « qui encourage l’initiative des startups », explique Fritz Ntonè Ntonè, « la SEDO débutera le 1er mai. Mais nous n’allons pas mener une grosse campagne de communication comme lorsque nous cherchions à faire connaitre la SMID », souffle le premier magistrat municipal de Douala.

Une idée sur le capital ainsi que du coût d’une action. « Le billet d’entrée dans le capital de 1,75 milliards coûte 10.000 FCFA l’action. » Il est étayé qu’il faudra au moins dix actions par souscripteur. « Cette Société d’études, aux confins de la décentralisation et des politiques économique (…) est une opportunité indéniable pour notre ville, de s’approvisionner en projets innovants dont la réalisation constituerait un faire valoir des rapports qu’entretiennent les différents acteurs du tissu économique camerounais », renforce le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

PNDP

Read Next

Industrie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *