Christian Cardinal Tumi

Grandes idées  économiques de l’interview à Jeune Afrique

Du financement du terrorisme au modèle des managers publics au Cameroun, l’unique Cardinal du pays va droit au but.

Dans son édition n°3053 du 14 au 20 juillet 2019, l’hebdomadaire Jeune Afrique donne la parole à Christian Cardinal Tumi. Belle occasion pour ce prélat de passer en revue de nombreux sujets de l’heure, mais aussi de s’appesantir sur le volet économique du Cameroun. Un pays qui depuis une décennie, chante à tue-tête son désir de devenir émergent.

Pour cela, il faut une refonte totale de la classe politique aux affaires. « Un bon président aujourd’hui ne devrait pas avoir plus de 50 ans. Et les ministres, pas plus d’une quarantaine d’années. On ne peut pas sortir de notre situation de sous-développement sans moderniser. Et pour moderniser, il faut associer les jeunes à la conduite des affaires. Ils comprennent mieux le monde contemporain. Un homme de mon âge n’a plus la force de gouverner un pays où les jeunes représentent 70 % de la population », tranche ce prélat de 88 ans, aîné de Paul Biya, 86 ans.

Le chef de l’Etat a entrepris depuis 2006 une vaste opération de lutte contre la corruption. De nombreux anciens managers de la fortune publique sont derrière barreaux. Tout comme la crise en zone anglophone a et les évènements post électoraux ont conduit à l’incarcération de certains leaders politiques. Une situation gérable autrement, selon le Cardinal Camerounais, après le pardon évoqué par le numéro un camerounais il n’y a pas très longtemps.  Ainsi, pense l’archevêque émérite de Douala, ceux mis en prison pour des crimes économiques doivent rembourser l’argent détourné et être libérés ensuite.

Quid des financements des groupes armés qui sèment zizanie et désolation dans le Nord-ouest et Sud-ouest ? « …j’avoue avoir un problème avec certains de mes compatriotes de la diaspora qui sont intolérants et n’acceptent pas l’expression d’opinion contraires. Ce sont eux qui ont financé les groupes armés… »

Aloys Onana

Partager

Read Previous

SCB Cameroun

Read Next

IFC

2 Comments

  • Ça veut dire, selon le Cardinal Tumi que les seuls de tous les candidats capables de gouverner que nous avons eu aux présidentielles, c’est Cabral Libi, Espoir Matomba. Même Kamto est disqualifié!

    • voilà

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More