Investissements : le distributeur SPAR va injecter 1,5 milliards de FCFA pour un supermarché à Bertoua

Jean Marie Dimbélé et Rakesh Panjabi.

La démarche a été faite par Jean Marie Dimbélé, le maire de la ville de Bertoua qui a un but. Aider sa municipalité à être financièrement autonome afin de développer le chef-lieu de la Région de l’Est Cameroun. « Bertoua est une ville qui est entrain de se moderniser, c’est une ville qui est entrain de grandir. Et notre vison c’est de faire de Bertoua une ville futuriste, une ville émergente. C’est pour cette raison que nous voulons qu’il y ait à Bertoua des installations  modernes et d’envergure qui vont faire de cette ville qu’elle soit moderne. Cela dit, nous sommes venus signer une convention avec le Groupe SPAR, un groupe qui excelle dans les supermarchés de grande envergure. Nous voulons que SPAR vienne s’installer à Bertoua pour accompagner cette ville. »

À Bertoua il s’agira de l’Atrium, espace de grande distribution. Le supermarché de Bertoua aura presque les mêmes caractéristiques que le supermarché SPAR construit à Bonabéri, dans la capitale économique du Cameroun. « Ce super marché sera comme celui que nous avons à Bonabéri, qui fait 1300 m². Nous allons faire à peu près la même taille à Bertoua, à peu près 1 395 m² », souligne Rakesh Panjabi, directeur général de SPAR.

Le maire de la ville de Bertoua était à Douala le 1er avril 2021. Occasion de peaufiner les termes de ce partenariat qui se veut gagnant-gagnant. Ainsi, les cahiers de charges ont été définis et validés par les deux parties, à l’instar de la répartition des emplois. 50 % seront réservés à la population de Bertoua et de l’Est en général. Le reste reviendra au preneur SPAR. Ainsi, dès ce lundi 5 avril, une équipe du preneur sera à Bertoua, question de toucher du doigt les réalités locales.

Les travaux débutent en juin 2021. Et devront prendre fin en juin 2022. « Le coût va osciller entre 1,2 milliards/ 1,5 milliards de FCFA. Je pense qu’on peut créer entre 75 et 100 emplois pour la ville de Bertoua », déclare Rakesh Panjabi. « Bertoua est une ville qui se développe très rapidement. La population avoisine le million d’habitants, je pense que le potentiel est là. Stratégiquement, Bertoua va desservir Bangui, la Centrafrique, le Nord du Congo et aussi le Tchad. Je pense que pour notre marque c’est une bonne opportunité de desservir toute cette zone et faire un supermarché moderne pour la population de Bertoua et les contrées voisines. » Cet investisseur né au Cameroun va sous peu, construire un super marché à Yassa (sortie Est de Douala). D’autres infrastructures similaires seront à Bafoussam, Ngaoundéré, Garoua, entre autres.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Ruse en politique : ‘’Walking with Destiny’’, le livre sur Churchill que lisent actuellement Ali Bongo et Paul Biya

Read Next

Transport maritime : ayant perdu l’avantage tarifaire que lui octroyait ses anciens alliés, le français CMA-CGM quitte le port de Douala

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More