Camair Co

Un aéronef de Camair Co

800 millions de FCFA payés aux employés

C’est l’équivalent de deux mois d’arriérés de salaires. Le mot d’ordre de grève a été levé.

La Cameroon airlines corporation (Camair-Co) a récemment versé à ses employés une enveloppe de 800 millions de FCFA. En interne, il est expliqué qu’il s’agit là d’une ardoise qui représente deux mois de salaires. Ernest Dikoum, le directeur général, a jusqu’à lundi 13 mai prochain pour régler le troisième mois.

Dans un préavis de grève adressé au directeur général en date du 24 avril 2019, le collectif des syndicats du transport aérien représenté à la Camair-Co avait annoncé son intention de faire grève dès le 2 mai. Une kyrielle de motifs était évoquée, avec une emphase particulière sur le manque des salaires  de février, mars et avril 2019. Le top management, apprend-on, s’est penché sur le code de rémunération pour régler le problème des disparités salariales et de gestion globale de la rémunération ainsi que sur toutes les récriminations qui font des gorges chaudes au sein du syndicat du transport aérien.

Est-ce pour autant la fin des problèmes ? A ce qu’il parait, non. Car, « chers partenaires, en attendant l’entrée en service d’un nouvel aéronef, nous sommes dans l’obligation de fermer les vols régionaux à la vente cette semaine (à compter du 6 mai, Ndlr). Nous vous tiendrons informés dès la mise en service du nouvel aéronef et la réouververture (sic) des vols régionaux à la vente », lit-on dans un communiqué émanant d’une voix interne. « Les vols domestiques restent bien évidemment ouverts à la vente. Nous nous excusons pour les désagréments causés et restons à votre disposition pour toutes informations supplémentaire. » « Ces vols reprendront dès que la flotte sera disponible », complète-on à Economie du Cameroun.

Camair-Co compte 14 destinations, soit 7 régionales et 7 domestiques. Cette entreprise compte 6 aéronefs. Créée en 2006 avant de débuter ses activités en mars 2011, ‘’L’étoile du Cameroun’’ totalise 6 directions, 545 employés (directs). Le bilan financiers de 2014, 2015 ont été approuvés et le bilan de 2017, adopté. Le revenu projeté à compter de février 2019 dans les projections de cette boite s’élève à 700 millions.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Crise anglophone

Read Next

Douala

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More