Santé : parce que 60,3 % d’enfants de moins de 5 ans sont anémiés, Nestlé Cameroun intensifie la campagne ‘’une santé de Fer’’

L’anémie est perçue comme la faim cachée.

Les chiffres relatifs à la carence en Fer dans l’alimentation au Cameroun sont préoccupants. Ainsi,  déplore Dr Benedictus Bulu, pédiatre, 60,3 % d’enfants de moins de 5 ans ont un manque de Fer dans leur organisme. 39,1 % des femmes entre 15 et 49 ans en sont affectées et 57,1 % des nourrissons  de trois mois.

Dans ce hit parade de mauvais chiffres, il ressort que la principale cause du manque de Fer dans l’alimentation au Cameroun est l’ignorance. Beaucoup à table mangent pêle-mêle. Tout en passant à côté de l’essentiel. En dehors de ce premier facteur, l’on liste : insuffisance d’apport, (une alimentation pauvre en Fer), des régimes amaigrissants, l’anorexie, la mauvaise absorption du Fer, l’augmentation des besoins en Fer, ou encore la perte de ce minerai dont le rôle dans l’organisme est multiple.

En effet, le Fer permet le transport de l’oxygène dans le corps et ses organes, c’est lui qui constitue l’hémoglobine, la formation du sang. La bonne croissance des nourrissons et adolescents, l’amélioration du système nerveux, la fortification de l’intelligence et donc la fortification de la capacité de rétention, de la concentration, le renforcement de l’énergie entre autres sont les bienfaits issus de ce minerai qui, dans l’organisme, ne doit être ni inférieur à 4g, encore moins supérieur à ce taux.  « L’absence du Fer cause l’anémie, les troubles de croissance, l’essoufflement, les troubles de développement, le retard intellectuel, la fatigabilité, vous êtes susceptibles aux infections », souligne Dr Benedictus Bulu.

L’accès au Fer peut se faire à travers des médicaments. Mais insiste Samuel Fotso, nutritionniste, le meilleur moyen est l’alimentation équilibrée. Le Fer, lui, se trouve dans du haricot, des graines de sésame, des fèves de cacao, les produits laitiers, de la viande rouge,  des œufs, du Koki, du pain, sardine, mangue (des fruits en général comme des oranges, goyave), des graines de pistache. « Si vous faites votre bouillie mélangée avec de la poudre du moringa, jus de citron, vous aurez fait un choix très correct », confie le nutritionniste.

Les experts conseillent d’éviter le mélange du thé, café, chocolat après avoir pris des aliments riches en Fer. Car, l’absorption du minerai deviendrait difficile. « Une alimentation saine est un pilier essentiel pour une bonne santé », indique Nestlé Cameroun, qui invite tout le monde à l’adoption d’une alimentation équilibrée, fourni de Fer.

Pour relever ce défi, Nestlé Cameroun a rassemblé la presse à Douala le 7 juillet 2022. « Nous comptons activement sur les médias et bloggeurs pour sensibiliser régulièrement les familles sur les bonnes pratiques pour avoir une alimentation riche en Fer. La lutte contre la carence en Fer interpelle tous les acteurs de notre société et chacun d’entre nous doit apporter sa contribution pour aider les familles à s’alimenter sainement pour rester en bonne santé », relève Aboubacar Coulibaly, Administrateur Général de Nestlé Cameroun.

Aloys Onana  

Partager

Read Previous

Culture du blé au Cameroun : Paul Biya répond à l’IRAD et lui donne une subvention  de 10,3 milliards de FCFA

Read Next

Coupe du Cameroun : Dynamo en danger, le top management présente son désistement à la Fécafoot

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More