Home » Sécurité maritime : le port autonome de Douala reçoit des certificats qui approuvent la sécurité déployée au sein de cette entreprise

Sécurité maritime : le port autonome de Douala reçoit des certificats qui approuvent la sécurité déployée au sein de cette entreprise

by EDC
0 comment

Le code International Ship and Port Facility Security (ISPS) a été remis au port autonome de Douala le 4 janvier 2023 par l’Autorité portuaire nationale (Apn), qui a passé au crible la situation de la sûreté et élaboration des plans de sûreté actuel au port autonome de Douala (PAD). Une avancée dans le parcours de cette infrastructure portuaire qui, jusqu’en 2016 par exemple, était ouvert à tous, sans clôture, pas de caméras pouvant balayer toute la surface et où tout le monde pouvait se même pour une balade sans objet. Tout cela a déjà changé. La sécurité a connu une profonde révolution. Ce que vient couronner les certificats ISPS.

Réception des codes ISPS.

Dans le top management de l’entreprise, cela est salué. « Ces  certificats viennent confirmer l’arrimage du combinat portuaire de Douala-Bonabéri aux standards internationaux en matière de sécurité des installations portuaires  et viennent renforcer la compétitivité de cette place portuaire, poumon économique du Cameroun », souligne Charles Njoh Michaux Moukoko, directeur général adjoint du Pad.

Le code ISPS a pour objectif d’établir un cadre international faisant appel à la coopération des gouvernements contractants, des organismes publics et privés, acteurs des secteurs maritimes et portuaires, pour prévenir et détecter les menaces et prendre les mesures adaptées contre les incidents de sûreté. Ce code permet la lutte contre le terrorisme et permet de prévenir tout acte illicite ou de malveillance. Dans les prescriptions de cet outil, figurent le contrôle de l’accès aux navires et aux installations portuaires ainsi que le passage au peigne fin des personnes, marchandises, approvisionnements. En rappel, c’est depuis 2018 que le PAD était en quête de cette certification. Une mission des garde-côtes américains avait séjourné au Cameroun au cours du second semestre de l’année-là en vue de certifier et d’arrimer cette plateforme aux standards internationaux en matière navigation maritime et d’installations infrastructurelles.

Roger Powell Mesassa

You may also like

Leave a Comment

Economie du Cameroun

Bulletin d'Information

Abonnez-vous à notre newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles publications. Restons à jour!

Articles Récents

@2022 – Tous Droits Réservés. Conçu et Developpé par DesignItechs
LinkedIn20
LinkedIn
Share
Instagram
×

Bienvenu sur notre site

Cliquez juste en dessous pour discuter

×