Transport ferroviaire : dans le but de reprendre le transport des personnes, Camrail procède au test de son train express

Ce 29 avril à Douala, la Cameroon railways (Camrail), procède à un test de son train express. Occasion pour le ministre des Transports de passer en revue les nouveautés introduites dans ce train, qui aura la mission d’assurer en temps réduit la durée du voyage entre Douala et Yaoundé.

De nombreux observateurs notent que ce n’est pas la première fois que cette entreprise fait cet essai. En début 2019, Camrail avait déjà annoncé la reprise de ce train en avril 2020. Un redémarrage qui finalement ne sera pas concrétisé.

Pourtant, c’est depuis juin 2020 que l’on a aperçu à travers la toile de nouvelles voitures peintes en vert et blanc. « Camrail a entamé des essais techniques avant la mise en service du train express Douala-Yaoundé », avait confié Mohamed Diop, directeur régional Golfe de Guinée. « Camrail avait déjà procédé à la rénovation d’une rame composée de huit voitures voyageurs, d’un wagon bar restaurant et de deux fourgons. A cela s’ajoute les quatre locomotives acquises par l’Etat  camerounais auprès de General Electric », avait soufflé  Mohamed Diop à nos confrères de www.bougna.net .

Camrail avait interrompu le transport des personnes après l’accident ferroviaire survenu le 21 octobre 2016 à Eséka. Cet accident avait causé 79 morts et 551 blessés.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Banques en faillite : pour que ‘’le cadre amiable’’ prenne corps, Pierre Numkam attend une action politique

Read Next

Débat: ces autres effets fâcheux du covid-19 analysés par le Gicam

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *