Santé publique : la vigoureuse méthode d’Afriland First Bank pour barrer la voie au coronavirus

Immeuble siège d’Afriland First Bank, à Yaoundé

Le covid-19 est détecté au Cameroun depuis le 6 mars 2020. Parti d’un cas, le pays compte à ce jour plus d’une vingtaine. Afriland First Bank connait bien les dégâts de ce virus à travers le monde où 163 pays sont touchés avec à la clé, plus de 9000 morts. Le Cameroun, pour le top management d’Afriland First Bank, devra se limiter au stade des infections –traitées d’ailleurs- et non de décès. Cela passe, par des mesures d’hygiène.

Ainsi donc, « l’entrée de toutes nos agences est équipée d’un distributeur de gel hydro-alcoolique. Nous vous invitons à vous désinfecter les mains à votre arrivée. Cette désinfection préalable des mains est obligatoire. Les bureaux de nos agents sont équipés de flacons de gel à votre disposition. Nos agents se désinfectent les mains à longueur de journée  et portent des masques de protection. Les équipes de nettoyage ont accru la fréquence de désinfection des poignées de porte et des tables de bureau. Nous avons procédé au marquage au sol des distances de sécurité », explique Alphonse Nafack, Administrateur directeur général (ADG) de cette banque.

D’autres mesures sont prises. Les clients sont reçus par vagues afin de préserver tout le monde des risques d’attroupement, l’utilisation des produits de la banque à  distance  pour  que les clients effectuent leurs opérations, ce qui a l’avantage de  limiter  les déplacements dans les agences. « Nous vous invitons à profiter des facilités que nous avons adoptées pour vous. Souscrivez gratuitement nos produits Mobile Account Connected (MAC) qui vous permettront d’accéder aux fonds disponibles dans vos comptes bancaires logés à Afriland First Bank à travers votre téléphone (MTN Mobile Money et Orange Money). Ainsi, vous pourrez effectuer vos retraits et paiements auprès de nos partenaires, en tout temps et en toute heure », souligne l’ADG.

Par ailleurs, les clients peuvent gratuitement souscrire à la  banque digitale SARA pour effectuer  à  distance  un  ensemble  d’opérations bancaires telles les virements, la consultation de leur solde. « Ces mesures de gratuité sont valables pour une durée de deux mois renouvelable à compter du lundi 23 mars 2020. Nous sensibilisons régulièrement nos agents à la prudence. A  Afriland First Bank, nous avons compris qu’il y va de notre vie  à tous. Certaines de ces mesures sont difficiles et requièrent  des sacrifices. Nous les acceptons pour le bien de tous. Face à cette épidémie, nous vous promettons de faire  preuve de souplesse et de vigilance. Ainsi, nous adapterons volontiers nos mesures aux exigences du dispositif piloté par les autorités sanitaires de notre pays. Toutefois, nous nous engageons à agir avec transparence, en vous informant en temps réel de tout changement dans nos activités », indique Alphonse Nafack.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Jacques Attali : corona virus « tuera encore beaucoup de monde (…) conduira à une crise économique pire »

Read Next

Témoignage : les secrets que Charles Ndongo révèle sur Fotso Victor

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *