Protection de l’environnement : Nestlé Cameroun chez Namé Recycling

Robert Helou, administrateur  général  de  Nestlé  Cameroun a une conviction.   «  Le  bien-être  de  nos communautés  passe  aussi  par  la  préservation  d’un  environnement  sain  pour  les générations actuelles et futures.   À  ce titre, Nestlé continuera de jouer un rôle majeur pour rendre  ses  emballages  recyclables  ou  réutilisables  d’ici  2025  et  pour  recycler  ses emballages actuels  dans le cadre d’une économie circulaire qui crée de la valeur pour tous. »

Ainsi, le 18 août 2020, une visite de travail a eu lieu dans les locaux de Namé recycling, une entreprise qui a une particularité en ces temps où les inondations sont causées par l’obstruction des drains par des bouteilles et où la présence de celles usitée est très menaçante dans les caniveaux, cours d’eau, toits etc. « Nous sommes une entreprise de recyclage de déchets plastiques, qui lutte pour le développement durable. Nos activités consistent essentiellement dans la collecte, le tri et le pesage des déchets plastiques. Notre entreprise s’inscrit dans un contexte d’environnement circulaire. Notre but principal, c’est de diminuer les déchets plastiques dans l’environnement et ce, par la sensibilisation, la production de nouveaux emplois à travers les collecteurs également aussi, transformer les déchets plastiques pour en faire l’essence, donc revenir à l’état départ, de bouteille plastique. En gros, c’est notre activité, pour l’horizon 2021 », souligne Sandra Seumi, une voix autorisée de la maison.

Un mot sur le mode opératoire. « Nous commençons par le dépôt des cages dans les coins phares de la ville, nous ciblons là où il y a beaucoup de bouteilles plastiques. Après la sensibilisation, on passe par la collecte. On va dans les ménages, les drains, les rigoles, un peu partout. Après cela nous revenons à l’entreprise, nous avons un personnel qualifié et une logistique bien implémentée. » Namé recycling collecte les bouteilles de tous genres qu’elle classe en grade A, B, C. Le matériau de départ est lavé à l’eau froide, à l’eau chaude, avant de suivre un long processus qui aboutit à l’obtention des feuillards, un modèle de corde très utile pour empaqueter ou attacher des biens, de la marchandise d’entreprises industrielles.

Nestlé Cameroun a conclu un partenariat avec Namé Recycling  en 2019  dans le but de collecter, de traiter et de recycler les déchets plastiques. Ce partenariat s’exécute autour de 02 axes d’intervention majeurs : la collecte, le traitement et le recyclage des déchets plastiques,  la  sensibilisation  des  communautés  aux  bonnes  pratiques  en  matière  de ségrégation des déchets et de préservation de l’environnement. Nestlé a pour ambition de collecter, de traiter et de recycler 100 tonnes de déchets plastiques d’ici fin 2020 au Cameroun en partenariat avec Namé Recycling, que dirige Roblain Namegni, directeur général.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Télécoms : l’ancien DG de MTN Cameroon devient DG d’Orange Maroc

Read Next

Management : Samuel Ngondi et Idriss Beye débarquent au port de Douala

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More