Prise de fonctions : Hamidou Bouba Adji prend service au centre régional des impôts Littoral 1

Le promu, à droite, avec le DG des impôts, à gauche

Le centre régional des impôts Littoral 1 (CRIL 1) a accueilli le 02 mars 2020 son nouveau patron. Il s’agit de M. Hamidou Bouba Adji, Inspecteur principal des régies financières. Précédemment Chargé d’Études à la direction générale des impôts (DGI) à Yaoundé. Sa mission à Douala s’avère ardue, mais pas impossible. « Je voudrais rendre hommage Mme Kuiate qui a su assumer ces très grandes responsabilités avec maestria », a reconnu Modeste Mopa Fatoing, Directeur général des impôts.

Mme Kuiaté s’en va. Place à M. Hamidou Bouba Adji, un manager aguerri, qui jouit d’une forte expérience au sein des impôts camerounais.  « Pour vous, c’est un défi qui vous est lancé et à nous tous. Le défi d’un meilleur encadrement des contribuables. Les ressources sont disponibles. Je voudrais qu’avec vous nous maintenions le cape et allions encore plus loin », a indiqué le patron des impôts. En effet, Douala compte pratiquement les 80 % des entreprises qui apportent beaucoup aux impots au Cameroun. La plupart des grandes entreprises qui apportent des recettes hautement élevées en dehors des entreprises pétrolières sont dans la capitale économique. Chaque année, plus de 100 milliards sont issus des entreprises de Douala et reversés dans les caisses de l’Etat.

Et comme l’année dernière, la DGI a mobilisé 2 212 milliards de FCFA –beaucoup grâce à la digitalisation, M. Hamidou Bouba Adji devra faire tout son possible pour atteindre, voire dépasser les objectifs de la DGI pour cette année.

A.O

Partager

Read Previous

Climat des affaires : l’AFD débourse 1,7 milliards de FCFA pour numériser les registres de commerce

Read Next

Electricité : la SONATREL acquiert 6 nouveaux transformateurs pour éviter les délestages pendant le Chan et la CAN

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *