Place portuaire : Le Comité Consultatif d’Orientation du port autonome de Kribi en travaux ce 8 septembre

M. Alain Blaise Batongue, Président du CCO/PAK.

Le Comité Consultatif d’Orientation du Port Autonome de Kribi (CCO’PAK) tient ce mercredi, 08 septembre 2021 sa 3e session plénière ordinaire pour le compte de l’année 2021. Présidées par  Alain Blaise Batongué, le Président du CCO/PAK, ces assises s’annoncent intenses, tant l’année 2020 aura marqué l’ensemble de la vie économique. Ainsi donc, cette session sera surtout marquée par la présentation du rapport de la toute première ‘’Note d’Observation Annuelle’’, pour le compte de l’année 2020, du CCO/PAK. « Dans la tradition de la vie de ce type de structure, il s’agit du rapport d’activités sur le fonctionnement de la place portuaire de Kribi », explique-t-on.

D’autres volets seront également développés. Notamment la présentation du rapport à mi-parcours dudit comité depuis le début de l’année 2021 ; la finalisation des travaux du Comité ad hoc chargé de soumettre les propositions en vue de l’activation de la filière du matériel roulant (véhicules de transport) et colis lourds au port autonome de Kribi ; et l’examen des saisines diverses reçues des acteurs de l’espace portuaire de Kribi.

Le déroulé des assises est dévoilé. Une première partie portera sur les généralités sur le CCO-PAK notamment sur ses missions, sa structuration et son plan d’action 2020, la seconde partie traitera des généralités sur le PAK, entre autres ; son cadre institutionnel, sa gouvernance, sa vocation nationale et sous-régionale, la troisième partie quant à elle reposera sur l’organisation et le fonctionnement du PAK, la quatrième partie reviendra sur les principales activités et sur le climat social au sein du PAK et dans la place portuaire au cours de l’année 2020 marquée par la pandémie mondiale au Covid19, tandis que la cinquième et dernière partie jettera un regard prospectif sur le développement de la place portuaire de Kribi.

En rappel, le CCO-PAK, dont l’organisation et le fonctionnement procèdent des dispositions du décret N°99/129 du 15 juin 1999, est l’instance qui a, entre autres, pour missions de permettre à une place portuaire d’atteindre les objectifs de performance et de rentabilité qui lui sont attribués. Mis en place le 19 septembre 2019 sous la supervision statutaire du ministre des Transports, ministre de tutelle, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, le CCO-PAK apporte son expertise sur les questions liées à la programmation des investissements, à l’organisation des opérations, à la tarification des prestations des organes portuaires, à la promotion du PAK et à l’échange des informations.

Placé sous le contrôle du conseil d’administration de l’organe portuaire dont il relève, il émet les avis sur les questions suscitées celles-ci ayant été préalablement examinées par le conseil d’administration. Le CCO-PAK est consulté pour contribuer aux choix et à la programmation des investissements, la repartions des rôles des opérateurs portuaires et émet des avis sur les tarifs de prestations portuaires.

A.O

Partager

Read Previous

Gallus Fouda : je ne suis pas contre les français, mais il faut qu’ils respectent nos lois

Read Next

Financement : ce mois de septembre, la BDEAC compte lancer un nouvel emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More

Read More