Performances : la direction générale des impôts récolte 2 212 milliards de FCFA

Modeste Mopa Fatoing, directeur général des impôts

En 2018, la Direction générale des Impôts (DGI) dans le cadre de l’exécution de sa principale mission a mobilisé 2 212,0 milliards FCFA de recettes au titre des impôts et taxes au profit de l’État, des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et de certaines entités publiques. Comme par le passé, les recettes fiscales non pétrolières ont occupé une place de choix dans cette cagnotte globale. Pour rappel, l’objectif initial en la matière était fixé à 1 845,0 milliards FCFA. Il a été relevé à 1 912,0 milliards FCFA après l’ordonnance présidentielle n°2018/002 du 04 juin 2018 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018. Au 31 décembre 2018, la DGI a mobilisé 1 940,9 milliards FCFA de recettes fiscales non pétrolières, soit un taux de réalisation de 101,5%, réalisant et dépassant comme les années précédentes l’objectif fixé par la loi de finances.

Dans un contexte de persistance des défis sécuritaires, les clés de cette performance sont à rechercher dans la consolidation des réformes qui visent à  renforcer l’efficacité de l’administration fiscale et à améliorer la qualité de service. Les recettes budgétaires non pétrolières  ainsi collectées sont complétées par un montant de 151,7 milliards FCFA mobilisés pour le compte des CTD et de 32,4 milliards FCFA au profit de certaines entreprises publiques.

Economie du cameroun.com

Partager

Read Previous

TEF : candidatures reçues dès le 1er janvier 2020

Read Next

Crise anglophone : le chiffre d’affaires des entreprises du Nord-Ouest et Sud-ouest en baisse selon la direction générale des impôts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *