Performances

Les bons points du terminal à conteneurs de Kribi

En douze mois d’activités, près de 200 000 conteneurs ont été manutentionnés.

Le patron de Kribi conteneurs terminal (KCT) ne voile pas sa satisfaction après deux semestres consécutifs d’activités. « Nous sommes fiers du parcours et des performances réalisées en un an. Notre stratégie de développement est basée dans son essence sur le respect du cahier des charges contenues dans le contrat de concession à savoir l’exploitation du périmètre 1.2, la maintenance des équipements, le recrutement du personnel et l’installation de nos services à court terme. A moyen terme, la délocalisation vers le périmètre 2 de 675 mètres de digue et de 715 mètres de quai avec rachat des équipements du périmètre 1.2 et la construction des bâtiments », indique Philémon Mendo, le directeur général adjoint de KCT.

Des performances évoquées,  il ressort qu’en un an, le terminal à conteneurs de Kribi a manutentionné 164.941 conteneurs à l’import, export et transbordement pour 233 escales. Côté célérité en fin mars 2019 ; l’on enregistre 24 mouvements par heure et par portique. « A long terme, devenir un port de référence dans la sous-région en terme de qualité de service, politique des coûts avec possibilité d’effectuer des opérations off-shore », glisse, ton ferme, Philémon Mendo.

Philemon Mendo

Avec 240 collaborateurs répartis dans différents corps de métiers opérationnels et d’appui au départ, et 280 à ce jour, KCT a fait le choix d’investir sans réserve sur sa richesse première que sont ses ressources humaines à travers sa Politique RH qui permet à de nombreux collaborateurs de continuer de bénéficier de formations d’appoint dans leurs métiers respectifs. Désormais, KCT se positionne pleinement en tant que porte d’accès maritime du golfe de Guinée. Idéalement située au carrefour de l’Afrique centrale, la ville bénéficie, en outre, des voies d’accès en chantiers pour relier Kribi par autoroute et par rails.

Les défis sont majeurs et KCT compte les relever. « Le second trimestre (a été) marqué par une baisse de tarif d’environ 15% sur les prestations d’acconage et de relevage. KCT se positionne également comme une entreprise citoyenne avec près de 400.000.000 de FCFA versés au trésor public en termes d’impôts et différentes taxes pour la première année d’exploitation. »

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Électricité

Read Next

Développement

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More