Performance : en 2020, la CAPA, regroupement des brasseurs du Cameroun revendique un chiffre d’affaires de 517 milliards de CFA

Patrons, entreprises membres de la CAPA.

La Cameroon Alcohol Producers Association (CAPA) – association des producteurs d’alcool du Cameroun- compte cinq membres : Société anonyme des brasseries du Cameroun (Groupe SABC), Guinness Cameroon, l’Union camerounaise des brasseries (UCB), et des producteurs locaux de vins et spiritueux que sont Sofavinc et Fermencam.

Leurs performances financières, de sources officielles, indiquent qu’en 2020, ces créateurs de richesse ont enregistré un chiffre d’affaires cumulé de 517 milliards de FCFA. Ces entreprises, apprend-on, ont également payé 291 milliards de FCFA aux impôts.

Ces performances font face à la situation conjoncturelle actuelle. En effet, les prix d’achat des matières premières (MP) et du fret maritime affichent des hausses historiques sur les 20 dernières années, pointe le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam). Le taux moyen d’accroissement des coûts des MP (octobre 20 – octobre 21) ressort que le malt a connu une hausse de 20 %, le maïs 40 %, le sucre 25 %, les capsules plastiques 15 %, les bouchons couronnes, 50 %, pour ne prendre que ces cas. Au niveau du transport, le taux d’accroissement des coûts de transport sur un an a également augmenté. Les liaisons maritimes Europe-Afrique ont crû de 250 % en termes de coûts, et celles Asie-Afrique, affichent 400 %. « La tension haussière va persister sans nul doute jusqu’en 2022, sous l’effet de la poursuite de la reprise post Covid-19 de l’activité économique dans certaines régions du monde », relève le Gicam.

Alors la CAPA, membre du Gicam, vendra-t-elle plus cher la bière par exemple? « Cette option est clairement inenvisageable aussi bien pour les entreprises que pour l’Etat », souligne le patronat camerounais. Qui suggère, pour tous les pans économiques atteints des effets pervers du covid-19, le partage des charges entre l’Etat, les entreprises et les consommateurs.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Emploi : des parchemins à 183 jeunes après leur mise à niveau aux Centres de formation professionnelle sectoriels

Read Next

Economie en images : le 16 octobre 2021, The Okwelians Felloship for young Cameroonian Leaders a procédé à la consécration de 14 candidats

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More