Paul Biya : les 6 leçons à retenir du message à la nation le 19 mai 2020

Des raisons qui ont forcé la non-tenue des festivités aux conditions de la solidarité en passant aux conséquences économiques, le message du Chef de l’Etat touche tous les secteurs.

C’est une adresse à la nation qui était attendue, bien qu’habituellement le président de la République ne fasse pas de discours en cette circonstance. Mais cette année, l’opinion s’attendait à une sortie, au regard de la crise sanitaire du coronavirus, vécue ici depuis le 6 mars 2020. Au terme donc de ce message à la nation, 06 éléments clés :

1-Les raisons de la non-tenue des festivités du 20 mai

« Comme la plupart des pays  du monde, le  Cameroun  est  atteint  par le covid-19.  Notre système  de  santé  est  mobilisé  pour  combattre  cette  grave maladie », explique Paul Biya. Et donc, à situation exceptionnelle, décision exceptionnelle. « Dans  ces  conditions, il  n’était  pas  possible  que les  festivités qui  marquent  notre  Fête  Nationale  soient  maintenues,  en  raison des rassemblements que cela implique. Ce n’est évidemment pas de  gaieté  de  cœur  que  j’ai  dû  prendre  cette   décision.  Mais  ma préoccupation  principale  étant  la  protection  de  la  santé  de  mes compatriotes, il n’y avait pas d’hésitation possible », justifie Paul Biya.

2-Respect des lois malgré la difficile situation

Dès l’arrivée du coronavirus et ses premières victimes, de nombreux acteurs de la société se sont levés pour apporter leur contribution à cette lutte. Certain ont crée des associations sans passer par les normes étatiques. Le chef de l’Etat exige le respect des normes publiques, même en période de crise sanitaire, sans céder à la panique. « J’invite  particulièrement  tous  les  responsables  politiques, tous  les hommes de religion,  tous  les leaders d’opinion,  tous  les responsables  d’associations,  tous  les  chefs  traditionnels  et  tous les  corps  constitués  à  continuer  à  s’investir  pleinement  dans  ce combat contre le Covid-19. Bien entendu, tout ceci dans le cadre fixé  par  le  gouvernement  et  dans  le  respect  des  lois  et règlements de la République. »

3-Compassion et gratitude

Le coronavirus a donné à la Chine de s’offrir une nouvelle place au Cameroun. Et ce, par l’entremise de son homme d’affaires le plus célèbre, Jack Ma. Qui a envoyé une cargaison importante de masques et d’équipements contre le coronavirus. Le chef de l’Etat lui témoigne toute la gratitude du peuple camerounais, non sans s’incliner devant la dépouille de ceux qui ont été emportés par le virus. « Je  voudrais  m’associer  à  la  douleur  des familles  qui  ont  perdu  leurs  proches  des  suites  de  cette  terrible maladie.  J’adresse  mes  encouragements  aux  malades  encore hospitalisés  dans  nos  formations  sanitaires  et  leur  souhaite  un prompt  rétablissement.  Je  demande  par  ailleurs  aux  personnes testées positives  de    respecter  scrupuleusement  les  règles  de confinement. »

Un remerciement spécial au corps médical. « Je  tiens  également  à  saluer  l’extrême  courage  du  corps médical  camerounais et  de  ceux  qui l’assistent.  Avec  les  moyens qui  sont  les  nôtres,  ils  font  le  maximum  pour  soigner  les personnes  infectées.  En  effet,  ils  ne  baissent  pas  les  bras  face  à la gravité  de l’infection au Covid-19.  La Nation, par ma voix,  les en félicite et les encourage à persévérer dans cette voie. »

4-Conséquences économiques

Le coronavirus a impact particulier sur l’économie. Les gagne-petit, les sans salaires fixes qui travaillent déjà dans des conditions difficiles dans les PME etc. sont touchés de plein fouet, même si tous les pans ressentent les affres du covid-19. L’on déplore la  forte  baisse  des  places  boursières,  la  chute  des  cours des  matières  premières  et  à  un  fort  ralentissement  imprévu  des échanges commerciaux.

Face à cette difficile situation, les ambitions économiques/ budgétaires seront revues à la baisse. « En considération de l’évolution de la situation  sanitaire et  des  effets  du  COVID-19  sur  notre  vie  économique  et  sociale, un  certain  réajustement devenait  indispensable.  J’ai  alors  instruit le  Premier ministre, qui  s’était  déjà  exprimé  à  deux  reprises   sur ce sujet. »

5- Sur les 19 mesures du 30 avril 2020

Elles ont été saluées par certains acteurs économiques, et décriées par d’autres. Le chef de l’Etat précise ce qu’il faut en retenir : « faciliter la vie sociale et les déplacements des individus,  suspendre  le  versement  de  certains  impôts,  taxes  et cotisations, soutenir les entreprises en difficulté,   relever  le  niveau  des  allocations  familiales  et  de certaines pensions. »

6-Attitudes recommandées

« Je  demande  donc  aux  Camerounaises  et  aux  Camerounais de  faire  confiance  aux  pouvoirs  publics.  Le  gouvernement  est pleinement  conscient  de  la  gravité  de  la  situation  et  est  prêt  à prendre  toutes  les  mesures  nécessaires », prescrit le Chef de l’Etat, qui s’appesantit en outre sur le port du maque et le respect scrupuleux des autres gestes barrières.

Il est de bon ton d’éviter de stigmatiser ceux portant la maladie, ne pas arrêter les autres programmes de vaccination, pendant que l’industrie  locale  doit  continuer  à  s’investir  dans la fabrication des masques et des gels hydro-alcooliques, dans le strict  respect  des  normes  prescrites  par  le  gouvernement  et l’OMS.

Le chef de l’Etat invite à « une union sacrée », afin que chacun apporte sa contribution à la lutte contre le coronavirus. Une passable confiance est faite –sans le citer- à Mgr Samuel Kleda et à tous ceux qui essaient de mettre sur pied des solutions endogènes pour éradiquer la covid-19. « Consacrons  toutes  nos énergies à la lutte contre cet ennemi commun », insiste Paul Biya.

A.O

Partager

Read Previous

Covid-19 : La Cima désavoue les assureurs camerounais qui ignorent le coronavirus

Read Next

Covid-19 : une belle opportunité selon Tony Elumelu

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *