Manipulation: MEDIAPART, ou le néocolonialisme en marche

Havre de paix, le Cameroun se battra toujours pour retrouver sa paix, malgré les allégations diffamatoires des professionnels de la calomnie qui font feu de tout bois pour que ce pays sombre dans le chaos. Alors q ue les Camerounaises et les Camerounais de toutes les strates de la société sont engagés pour le Grand Dialogue N a t i o n al a n n o n c é p a r l e c h e f d e l’ E t a t l e 1 0 s e p t e m b r e d e r n i e r , les e n n e m i s d u Cameroun à travers les médias sociaux et les ONG, affichent sans détour l’ambition de torpiller cette concertation.

H o n t e a u x h y p o c r i t e s !!! O u i !!! H o n t e à c e s m a r c h a n d s d’illusi o n s q u i p r é t e n d e n t s e p r éo c c u p e r d u C a m e r o u n e t d e s o n p e u ple , m a i s s ’ e n g a g e n t à saborder l’image des Institutions et le processus d e Dialogue National qui est censé sortir le Cameroun de cette situation de crise. Honte à ceux-là qui veulent profiter de l’anarchie pour piller les richesses du Cameroun et appauvrir les Camerounais. A travers la sortie de Mediapart le 19 septembre 2019 sur, entre autres, l’existence présumée de ‘‘chambres de torture’’ dans les canton nement du BIR à Maroua, l’on p e u t d e v i n e r u n e d é m a r c h e d e s t i n é e à f a i r e m e t t r e l e C a m e r o u n à l’i n d e x d e l a communauté internationale, de même qu’une incitation à l’insurrection.

Ils sont nombreux, les pourfendeurs du Cameroun à a voir été surpris par les grandes et majestueuses propositions du Chef de l’Etat visant la réconciliation du p e u p l e c a m e r o u n a i s a v e c l u i – mê m e , d a n s l e c a d r e d ’ u n e c o n c e r t a t i o n i n t e r n e e t autonome, déliée du carcan de la communauté internationale et de ses capitalistes g é n o c i d a i r e s . L e G o u v e r n e m e n t d e l a Ré p u b li q u e a j u s q u ’i c i r e m p o r té p l u s i e u r s victoires diplomatiques significatives, de nature à garantir la posture haute du garant d e s I n s t i t u t i o n s R é p u b li c a i n e s f a c e à s e s d é t r a c t e u r s t a n t d e l’i n t é r i e u r q u e d e l’extérieur. Les sécessionnistes terroristes qui sèment la mort et la désolation dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ambitionnaient de provoquer l’intervention des Nations-Unies au Cameroun, ou à défaut, le déba rquement de leurs alliés, Etats démocratiques le jour, et rapaces assassins la nuit , uniquement motivés par leurs intérêts hypocrites et mercantiles, pour faire plie r les Institutions de Yaoundé, et c o n s a c r e r l a p a r t i t i o n d u C a m e r o u n . L e u r é c h e c e s t c u i s a n t , l e c o n s t a t é t a n t désormais solidement établi que la résilience des I nstitutions camerounaises va audelà des Forces de Défense et de Sécurité pour se perpétuer dans le peuple, lequel, d e g é n é r a t i o n e n g é n é r a t i o n , a s u d i r e N O N , N O N à l a d o m i n a t i o n , N O N à l a soumission.

Colonel Cyrille Serge ATONFACK G.

Chef Division Communication / Ministère de la Défense

Partager

Read Previous

Défense: MEDIAPART A TOUT FAUX SUR LE CAMEROUN

Read Next

Agriculture : Africa Agri Forum se prépare activement pour novembre prochain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *