Management sportif : Audrey Chicot prend la présidence de Dynamo football club et dévoile ses chantiers

La Présidente Générale de la Dynamo.

Le samedi 7 mai 2022 restera sans doute dans les annales de Dynamo football club. C’est en cette date-là que Audrey Chicot, prospère et unique patronne d’entreprise dans le domaine de la maintenance industrielle au Cameroun, a pris la présidence générale de ce club de football, créé en 1948. « En grandes personnes et sages, nous avons estimé que, aller à une élection, ce serait bien, pour nos différents électorats. Mais cela contribuerait essentiellement à diviser davantage alors que nous pouvons fédérer les forces. En pareilles circonstances, une des personnes doit se soustraire, sinon nous n’avançons pas. C’est pour cela qu’il fallait que l’un d’entre nous accepte d’être sous l’autre parce qu’on ne peut pas tous être au même niveau, à tout moment », déclare l’avocat Jean Louis Bateky, unique candidat concurrent à Audrey Chicot.

 « Nous pensons que, quand quelqu’un a du potentiel, il faut lui donner l’opportunité de se déployer en restant dans l’encadrement. Je ne suis pas encore milliardaire comme ma sœur. Donc ses moyens peuvent nous servir, et nous autres, l’expertise que nous avons, servira de complémentarité. En résumé, on retient que c’est Dynamo qui sort vainqueur, pas une autre personne », termine-t-il.

Seule la Dynamo sort donc vainqueur. Le top management tend la main à tous les amoureux du football et autres sympathisants de ce club qui compte 74 ans d’existence. « J’ai une exhortation. Nous avons chacun une famille, nous n’allons venir enterre tout notre argent dans Dynamo, nous avons besoin du soutien de tout le monde. Quel que soit son niveau. C’est-à-dire, de la manière dont vous vous êtes réunis pour l’assemblée générale élective de ce 7 mai 2022, nous allons vous solliciter à tout moment, et on souhaiterait voir le même engouement pour la suite. Ma jeune sœur va être mon chef », renforce Jean Louis Bateky.

Finances ternes et défis

Les nouveaux dirigeants prennent en main une équipe en difficultés financières. L’exercice 2019/2020 affiche un chiffre d’affaires de 15 millions 676 mille 665 francs. L’on pointe un total bilan, 16 millions 824 mille. Sur les trois saisons cumulées (2018, 2019, 2020), le résultat net des pertes caracole à 43 millions 373 mille 199 francs.

Ces données sont de loin l’élément qui pourrait doucher les ardeurs de la nouvelle présidente générale, qui ne voile pas son engagement et sa détermination à donner une nouvelle vie à la Dynamo. « Nous allons ouvrir un compte bancaire à tous les joueurs, plus question de palper de l’argent. Il est désormais question de virement bancaire. Nous devons faire que l’équipe ait un bus pour ses déplacements, cela nous fera faire des économies. Je suis novice, mais je crois que s’il y a encore du temps, bien que le championnat soit déjà lancé, si on peut recruter un attaquant, plus deux gardiens de but. Les entrainements seront obligatoires chaque jour, que l’équipe puisse monter », dévoile la présidente générale.

Bien plus, l’affiliation des joueurs à la Caisse nationale de prévoyance sociale est dans le pipe, la quête des partenaires solides à l’international est évoquée, Multi services et matériels industriels (MSMI) devient le sponsor officiel de la Dynamo, entre autres. «Nous avons décidé de travailler ensemble. Nous avons l’une des équipes les mieux étoffées. Je suis convaincu à cent pour cent que nous allons réussir, parce que nous avons choisi la fine fleur, capable de travailler. Nous allons poser des actes très importants », rassure le premier vice-président Jean Louis Bateky.

L’assemblée générale élective du 7 mai 2022 a connu une levée de fonds de 5,6 millions de FCFA, ainsi que des promesses financières de 2,5 millions de FCFA. Un nouveau départ donc, le rêve est de conduire cette équipe à des niveaux jamais atteints par le passé.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

CAN Total Energies 2021 : Moulongo Oscar félicité par le gouvernement  pour l’éclat des chantiers à lui confiés

Read Next

Pisciculture : l’aquacole Mavecam se lie au danois Aller Aqua pour la production des aliments de poisson au Cameroun

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More