Mairie de Douala 1er : un budget de 3,4 milliards de FCFA en 2022

Ce budget est en hausse de 720 millions de FCFA et «  prend en compte la mise en œuvre du fonctionnement de l’organisation des services municipaux et l’amélioration des conditions de vie des populations de Douala 1er», indique Jean Jacques Lengue Malapa, le maire de la commune d’arrondissement de Douala 1er. L’institution dont il tient les rênes entend mettre en œuvre son plan d’investissement annuel qui comprend plusieurs grands projets générateurs de revenus pour la municipalité, mais également en faveur du bien-être des populations : la construction d’une deuxième galerie marchande municipale, un embarcadère-débarcadère au lieudit «Bonamouang», le parachèvement de la galerie marchande d’Akwa etc.

La Commune d’Arrondissement de Douala 1er (CAD 1) envisage élargir son assiette fiscale pour l’exercice 2022. L’exécutif municipal de cette collectivité territoriale décentralisée du département du Wouri a en effet constaté la faiblesse de ses recettes issues de l’impôt libératoire particulièrement. Lors de la session de son conseil municipal consacrée à l’examen et au vote de son budget 2022, le Maire Jean Jacques Lengue Malapa, a engagé le conseil municipal à mettre un point d’orgue sur «le recouvrement des recettes nocturnes», qui d’après lui, continuent d’échapper à la Mairie de Douala 1er. «Les contribuables assujettis devront désormais payer», s’est exprimé le magistrat municipal ce 16 décembre 2021 lors de ladite session. L’élargissement de l’assiette fiscale de la Mairie de Douala 1er permettra ainsi à cette municipalité d’atteindre les objectifs inscrits dans son Cadre de dépenses à moyen terme (CDMT). 

Pour la première année de mise en œuvre de son budget programme, la mairie de Douala 1er s’est dotée d’un budget, exercice 2022, équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 3,4 milliards de FCFA. Il connaît une augmentation de 720 millions (25,61%), par rapport à celui de 2021, voté à hauteur de  2,6 milliards de FCFA.

Pour consolider les premiers acquis de la décentralisation version 2019, ainsi que les rouages du budget-programme, les conseillers de la Mairie de Douala 1er ont bénéficié de l’accompagnement technique et administratif des représentants du Ministère de la décentralisation et du développement local (Minddevel). Par ailleurs, depuis ce 26 octobre 2021, la municipalité a démarré un important projet baptisé «Unesco Heritage for Sustainable City», (USC). Projet d’un montant de 2,6 milliards de FCFA (4 millions d’euros), avec 464 milliards de FCFA de contrepartie camerounaise. Fruit d’un partenariat entre la Commune d’Arrondissement de Douala 1er (chef de file), l’Union Européenne (bailleur de fonds), les Communes de Montemarciano (Italie), Haskovo (Bulgarie), et Saint Louis (Sénégal), en qualité de partenaires techniques. 

Unesco Heritage for Sustainable City est initié au profit des villages, des populations, de la diaspora, des populations immigrés, du personnel municipal, des conseillers municipaux et des populations camerounaises de l’Arrondissement de Douala 1er. Il vise, d’après Jean Jacques Lengue Malapa, «à promouvoir un développement urbain intégré de Douala 1er, l’ériger à l’école des bonnes pratiques sur la planification stratégique, le développement durable, et les Objectifs du développement durable, et faire de Douala 1er une commune pro-active en développement durable». Ce projet prévoit également la construction d’une briqueterie municipale. Cette entreprise  30.000 parpaings par jour, afin de répondre à son cahier de charges.

R.K

Partager

Read Previous

Balance commerciale : le déficit se détériore davantage en 2021 et se situe à 5,7 % du PIB

Read Next

Programmation budgétaire : Camercap questionne la pertinence

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More