Made in Cameroon : Vladimir Poutine invite Audrey Chicot

Le forum économique international de St Pétersbourg de 2021 (SPIEF’21) est cas particulier. Autant pour le Cameroun que pour la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Cette année, Vladimir Poutine a servi une invitation à Audrey Chicot, fondatrice et directrice générale de Multi services et matériels industriels (MSMI). Une entreprise vieille de plus de 25 ans qui excelle dans la maintenance industrielle, l’ingénierie, le contrôle qualité, la chaudronnerie, la mécano-soudure, la fabrication des machines et outillages.

Le président de la Confédération de Russie  Vladimir Poutine explique à Audrey Chicot que le SPIEF’S est un rendez-vous présidé par lui-même et constitue est une « excellente » plateforme qui regroupe la fine crème des dirigeants politiques du monde, de hauts responsables de multinationales, des dirigeants d’organismes internationaux , des experts de divers pans économiques à l’instar de la finance, des technologies et des média.

Des opportunités y sont donc à la pelle, vente le leader russe. À l’en croire, ce rendez-vous passe en revue un nombre important des problématiques économiques qui ont un impact sur la marche du monde. Ici, l’on trouve des solutions pérennes. Pour l’édition 2021, les travaux ont eu lieu du 2 au 5 juin. Le nombre de personnes priées à faire le déplacement était hyper réduit. Il fallait respecter les prescriptions de l’Organisation mondiale de la Santé. Mais occasion de se pencher sur de nouvelles réalités touchant les échanges internationaux, les normes commerciales etc.

MSMI, à St Pétersbourg

Audrey Chicot n’est pas allée seule à cette invitation. Il y a une forte équipe de l’entreprise dont elle tient les rênes qui l’accompagne. La patronne de MSMI est allée à St Pétersbourg avec de nombreux objectifs. Elle veut construire une voie maritime pour favoriser les échanges entre la Cemac et la Russie. Pour MSMI, sans cette voie maritime existante actuellement, rien n’est véritablement possible sur le plan industriel pour la sous-région Afrique centrale. La présence de MSMI à St Pétersbourg est un moyen de promouvoir le made in Cameroon.

Aloys ONANA

Partager

Read Previous

Finances : au quatrième trimestre 2020, les dépenses globales du Cameroun se chiffrent à 921,3 milliards de FCFA, loin devant tous les pays de la CEMAC

Read Next

Placements financiers : Liyeplimal, Tagus Investment etc. font « la collecte irrégulière des fonds auprès du public »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *