Lutte contre coronavirus : la curieuse touche de Roger Mbassa Ndine

Les fonds sont attendus des entreprises, leur gestion se fera par une commission chargée d’assurer une gestion « efficace ». Les dépenses ici suivront un ordre bien précis.

A Douala se trouvent plus de 65 % des entreprises du pays, près de 60 du Produit intérieur brut, la ville elle-même compte en moyenne 4 millions d’habitants. Toutes, au courant du coronavirus. « Le contexte de la mandature du nouvel exécutif de la ville est particulier car marqué d’entrée de jeu par une crise sanitaire grave qui a déjà couté la vie à de nombreux concitoyens, menace encore tant d’autres et a un impact négatif lourd sur l’activité économique de notre ville », reconnait Roger Mbassa Ndine, le maire de la ville. 

Sa stratégie pour lutter contre le coronavirus porte sur les contributions de nombreuses entreprises, qui recevront quelques reconnaissances. La sensibilisation, l’éducation, l’information du public, le soutien aux communes etc. sont en vue grâce aux fonds à collecter.  Cela nécessite 2000 personnes ressources sanitaires, il faudra toucher au moins 3 millions de personnes, supporter les 10 hôpitaux de district de Douala, installer 110-lave mains de grande capacité et 100 lave-mains de proximité dans la ville.

Le budget pour tout cela et bien d’autres pans connus ou imprévisibles se totalise à 3 906 436 354  FCFA. La ville compte donc sur la générosité des entreprises basées sur son territoire.  Une entreprise qui verse 75 millions bénéficiera de 05 brandings exclusifs sur les lave-mains géants exonérés pendant un an, 10 banderoles de remerciements dans la ville, une lettre de remerciements du maire, entre autres. Une entreprise qui donnera 50 millions de CFCA, cela lui vaudrait deux brandings exclusifs sur lave-mains, 5 banderoles de remerciements, une lettre de remerciements du maire, entre autres. Ainsi de suite en fonction de l’appui financier.

Economieducameroun.com  

Partager

Read Previous

Douala : du temps accordé aux logements sans permis de construire

Read Next

Promotion : la nouvelle nomination du Colonel Abeng Mbozo’o

2 Comments

  • La publicité c’est bien. Une commande c’est mieux….

    • Ok

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *