Innovation : Arthur Zang lance Oxynnet

Arthur Zang

Oxynnet est la nouvelle innovation  de l’ingénieur ArthurZang. La nouvelle idée porte sur le domane de la santé. Dans le détail, le promoteur – produit par l’entreprise Himore Equipement- et son équipe ont mis sur pied une station de production d’oxygène  médical  connectée dont le nom est sus- donné. En effet,  explique, Arthur Zang,  HimoreMedical  Equipments,  les maladies respiratoires sont celles  qui  touchent  les poumons et les voies respiratoires, entrainant ainsi des  difficultés  à  respirer.

Parmi les plus fréquentes, on peut citer l’asthme, la grippe,  la  pneumonie,  la tuberculose.  L’infection des voies respiratoires inférieures étant la forme la plus mortelle. Celle-ci serait à l’origine de plus de trois  millions  de  décès dans le monde. Avec l’apparition de la Covid-19, des centaines  de  milliers  de personnes dans le monde ont perdu leur vie. Plus de300 au Cameroun. Or, l’un des traitements les plus essentiels  dans  la  prise  en charge des patients souffrant de covid-19 et de maladies  respiratoires  en général est l’oxygénothérapie.  Un  traitement  qui consiste  à  apporter  de l’oxygène médical (pure  à 95%) au patient.

Annonçant cette innovation le  06 juillet 2020 sur son compte Facebook, Arthur Zang remercie son équipe. « Pendant tout ce temps, nous avons su rester concentrés malgré la peur que le monde traverse. En partant comme nous le faisons toujours, du problème à la solution, avec le même esprit d’innovation qui nous caractérise. Aux grands problèmes, les grandes thérapies, parce que les grandes solutions exigent de grandes équipes. » Au Cameroun, Oxynnet a déjà remporté le concours du Programme des nations Unies pour le développement (PNUD) pour la meilleure innovation technologique pour la lutte contre le covid-19 et a déjà obtenu de l’avis de Himore Medical Equipments d’une première commande du Ministère de la Santé publique du Cameroun.

Emile E. Nkoa

Partager

Read Previous

Agro alimentaire : le Cameroun importe 803. 505 tonnes de riz en 2019

Read Next

Industries chimiques : le covid-19 permettra aux producteurs de savons de réaliser de bonnes affaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *