Infrastructures : le PAD et la SCDP investissent 10 milliards de francs pour une plateforme d’accueil des navires pétroliers

Le port Autonome de Douala Bonabéri (PAD) est engagé dans un vaste processus de rénovation, de modernisation et de développement de ses infrastructures et superstructures. Ainsi, pour faciliter le transport et la distribution des produits pétroliers au Cameroun et en zone Cemac, cette entreprise s’est associée à la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP).  Objectif, reconstruire l’appontement pétrolier sur duc d’Albe du PAD.

 Depuis 2001 en effet,  le PAD n’avait plus un ouvrage de chargement et de déchargement des produits pétroliers. Deux accidents successifs de navires avaient détruit complètement les ducs-d’Albe d’accostage, des corps morts d’amarrage et la plateforme de déchargement tanker.

 Les décombres et les épaves de cette installation névralgique pour la chaîne de distribution des produits pétroliers au Cameroun et les pays de l’hinterland (TCHAD, RCA) gisaient au fond du lit du fleuve Wouri, et constituaient des entraves à la navigation dans la zone concernée.

Pour la continuité de l’approvisionnement en produits pétroliers du triangle national, le quai n°1 du port conventionnel avait été aménagé en urgence, pour l’accueil provisoire des navires pétroliers. Il y a été construit, une nappe de tuyauteries provisoire. Mais, cette installation palliative n’était pas sans risques. Le port était exposé à un accident d’incendie, voire d’explosion liée à la nature même des opérations de déchargement des tankers.

Face à cette situation, il était devenu très urgent de reconstruire un nouveau poste pétrolier, afin de préserver les installations du quai n°1 en particulier et de tout le port conventionnel en général, des menaces d’incendie et d’explosion. Cette situation qui se voulait provisoire va durer pendant près de 20 ans.

C’est pourquoi, le PAD et la SCDP ont uni des financements pour ces travaux qui ont duré 22 mois. Coût total de la réalisation, 10.151.136.545 FCFA, soit 9.751.493.310 pour désintéresser le constructeur E.J. NEGRI, et 399.643.235 FCFA pour le maitre d’œuvre Le grand Port maritime de Rouen et Egis Cameroun, en contrôleurs.

La réalisation inaugurée le 28 avril 2021 par le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe qu’accompagnaient Ibrahim Talba Malla, ministre des Marchés Publics, Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’énergie ainsi que d’autres hautes autorités telles Cyrus Ngo’o le directeur général du PAD, Véronique Moampea Mbio, directrice générale de la SCDP, est appréciée du fait de sa puissance.

Elle peut cueillir des navires de l’acabit du tanker M/T CAPE LIMBOH, avec des tirants d’eau de l’ordre de 8,5 mètres. Des facilités d’accès à la plateforme pétrolière à travers une jetée offshore d’environ 80 mètres sont signalées, les bras de déchargement tanker modernes de dernière génération suivant les derniers standards internationaux y sont disponibles, une nappe de cinq tuyauteries de 8 à 10 pouces de diamètre partant de la plateforme pétrolière jusqu’à la chambre à vannes SCDP pour prévoir l’accroissement dans un futur proche sont soulignés, les débits de pompage sont hautement élevés et visent à minimiser les séjours des navires pétroliers à quai sont autant d’éléments qui satisfont la SCDP et le PAD.

Des ministres invités

« La nouvelle dynamique n’est pas un simple slogan. C’est un programme d’actions lancé depuis 2017 et qui vise à donner un contenu à une promesse de campagne faite par un candidat à la présidentielle au Cameroun. Le 6 octobre 2011 à Douala, le candidat Paul Biya, dans son discours de circonstance avait, entre autres, tracé les grandes lignes de la modernisation du port de Douala-Bonabéri. Il avait dit, je cite : ‘’Douala doit devenir « le port » de référence du Golfe de Guinée », confie Cyrus Ngo’o.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Finance mobile : avec ses 10 millions de comptes, MTN mobile money peut-il devenir une banque universelle ?

Read Next

Accompagnement : Pour encourager l’éducation des filles, Orange Cameroun encourage Kang Quintus, un réalisateur de films

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *