Incendie au Liv’s Night-Club : le gouvernement accuse les feux d’artifice souvent utilisés en cet endroit

La mort est passée par ici.

16 morts. 8 blessés graves. C’est le nombre de victimes que donne le gouvernement après un incendie qui s’est déclenché au Liv’s Night-Club. « Ce dimanche 23 janvier 2022 aux environs de de 2heures 30 minutes un incendie accidentel s’est déclaré au sein du complexe culturel Liv’s Night-club Yaouba, situé au quartier Bastos à Yaoundé », annonce René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication (Mincom).

Très souvent lentes à réaliser des enquêtes ou encore à les effectuer sans publier un iota des résultats,  les autorités compétentes ont déjà levé le voile  sur les conditions de cette triste situation qui a réduit à néant des vies humaines et un important investissement socio-culturel. « Le drame a été causé par les déflagrations issues des feux d’artifice habituellement utilisés en ces lieux, a en premier, consumé le plafond de l’édifice, entrainant par la suite, deux explosions de forte amplitude, et provoquant la panique et des bousculades parmi les personnes présentes à l’intérieur de la boite de nuit. »

Même si ces premiers éléments de l’enquête sont péremptoires, Paul Biya attend une enquête plus approfondie. S’agit-il d’une bombe volontairement posée ? Est-ce une œuvre de séparatistes dans une capitale Yaoundé qui a déjà connu situation similaire sans conséquence dans un bar où un individu était entré muni d’un sac à dos il y a un an ? Est-ce une fuite de gaz des conduites de Liv’s Night-Club ? Autant d’éléments entre autres qu’il faudra mettre en lumière.

En rappel, au Cameroun, ce n’est pas la première fois qu’une boite de nuit prend feu et consomme ses clients. Mais c’est le premier incendie à causer d’importantes pertes en vies humaines, après la mort de six personnes consumées au snack-Bar « Monde arabe Plus », à Douala au lieudit Ange Raphaël, c’était le 9 janvier 2012.

A.O

Partager

Read Previous

Intégration : la CEMAC se met au « Blending », un mode de financement jugé efficace pour la construction des infrastructures

Read Next

Protection de l’environnement : Nestlé Cameroun collecte et recycle 200 tonnes de déchets plastiques

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More