Gratification : un prix d’excellence à Ernest Mpocko, maire de la commune de Bonaléa

Le maire Ernest Mpocko

Le maire de la commune de Bonaléa – dans les encablures de Douala- a reçu le grand prix d’excellence africaine  le 21 septembre de 2020 pour la promotion du vivre ensemble et la bonne gouvernance administrative. Le parchemin lui a été décerné par la Convention  panafricaine des média, une plate forme ancienne qui compte en son sein des professionnels de la communication sociale issus d’une cinquantaine pays africains.

La distinction du 21 septembre ne tombe pas du ciel. C’est le fruit d’un certain nombre de faits par l’exécutif municipal en poste. Des réalisations qui ont emmené la Convention panafricaine des media à déléguer une équipe composée de locaux et d’étrangers  à Souza pour la remise du grand prix. « Je suis très sensible à ce prix qui m’a été décerné, c’est une invite à donner le meilleur de moi-même pour servir les populations qui m’ont élu ; pour servir notre cher et beau pays. Je dois donc dire que notre engagement sera encore plus », a déclaré le récipiendaire.

La Convention panafricaine des média note le maire Ernest Mpocko malgré le covid-19 et la conjoncture économique morose a opéré des réalisations infrastructurelles dans la commune qu’il manage. Des salles de classe aux ponceaux en passant par l’adduction de l’eau potable en passant par les routes communales et la construction des drains, toutes choses qui ont un impact sur le quotidien des populations de Souza, Bwapaki, Makamba, etc.  

Reine Kouna

Partager

Read Previous

Cotisations CNPS : 30 % des établissements publics ne sont pas en règle

Read Next

Kribi : KPMO ouvre son capital à d’autres investisseurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More