Grande surface : Carrefour explique sa propension progressive au Cameroun

« Le Cameroun est un pays clé dans la stratégie de CFAO Retail et le succès de Bonamoussadi depuis deux ans nous encourage. Notre stratégie en Afrique est validée. Proposer au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal une offre de qualité au meilleur prix, au cœur de ses terroirs. Dans chacun des pays, il est important pour nous de devenir un moteur de l’économie locale, engagé dans le développement des filières et des chaines de valeurs nationales », explique Jean Christophe Brindeau, directeur général de CFAO Retail.

En effet, depuis son arrivée au Cameroun en 2017, ce groupe a choisi de se démarquer en introduisant dans ses rayons un fort taux des produits locaux. Tout y passe, des pastèques au oranges en passant par du citron et autres condiments. Une pratique que toutes les autres surfaces ont adoptée.  Et donc, « en deux ans à Douala, nous avons noué une relation très forte avec le tissu économique local. Clients, partenaires, fournisseurs… Un travail important et valorisant a été effectué afin d’améliorer la qualité la qualité de vie de la population environnante et de soutenir la croissance de l’économie », observe Luc Demez, directeur général de CFAO Retail au Cameroun.

Un nouveau centre commercial a été inauguré le 9 octobre à Ekié, un quartier de Yaoundé. Ici, en perspective, la mise en exergue des produits locaux. 35 % du chiffres d’affaires « doit être issu de l’agriculture, de l’élevage, des PME ou de l’industrie camerounaise », ajoute Luc Deme La propansion de Carrefour au est expliquée par le fait de certaines difficultés en Europe et le désir de venir diversifier en Afrique son offre qui pourrait lui permettre de mieux se positionner en Afrique, mieux que cela est fait en Europe

Carrefour Market à Ekié occupe 7215 m² dont 1600m² de surface de vente, 12 lignes de caisse, 2 restaurant avec terrasse, plus de 10 000 références de produits. L’on y compte 4 boutiques. Tous ces travaux ont duré 14 mois. 7000 heures de formation ont été nécessaires pour la compétitivité. 150 emplois directs ont été créés dans ce quartier encore en construction.

Economie du Cameroun.com

Partager

Read Previous

Entrepreneuriat jeune : Tony Elumelu et le PNUD vont accompagner 5 240 jeunes africains

Read Next

Financements: Les réformes entrepris par le Cameroun qui satisfont la Banque mondiale

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More