Gestion publique : le FEICOM lance la quatrième édition du Prix national des meilleures pratiques communales de développement

Le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) a lancé le 15 avril 2021 la quatrième édition du Prix national des meilleures pratiques communale de développement (Prix National FEICOM). A ses côtés, le Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-HABITAT).

Le Prix est ouvert aux communes, aux communautés urbaines et à leurs regroupements ayant une existence légale. En somme donc, toutes les communes du Cameroun et communautés urbaines y sont attendues. Pour décrocher le graal, l’on passera au crible certains aspects capitaux des structures appelées à concourir. Ainsi, seront examinés, la mobilisation des ressources financières, la gestion des ressources humaines, la gestion des équipements et infrastructures, le développement local, le développement durable, ou encore le développement économique local.

L’on examinera en l’occurrence comment les collectivités territoriales décentralisées évoluent dans la préservation de l’environnement, la préservation de la biodiversité, la promotion de l’agriculture biologique, l’écotourisme, les énergies renouvelables, la gestion des déchets ménagers (ramassage, traitement, transformation) etc.

De source officielle, les soumissions devront être coonformes au format de soumission téléchargeable en version anglaise et française sur le site web du FEICOM (www.feicom.cm) et disponible sur support imprimé à la direction générale et dans les agences régionales du FEICOM.

Des dispositions sont prises pour aider toutes les structures en lice à briquer le meilleur prix. Ainsi, les soumissionnaires pourront en cas de besoin bénéficier d’une assistance technique des agences de l’organisateur.

Tout est mis en place pour un succès franc teinté de crédibilité et de rigueur. C’est pourquoi, toutes les soumissions réceptionnées seront transmises au comité de pilotage. Toute soumission jugée conforme au format de soumission et répondant aux critères d’éligibilité fera l’objet d’une évaluation documentaire, les soumissions présélectionnées après l’évaluation documentaire feront l’objet d’une évaluation sur le terrain, un jury international procèdera à l’évaluation finale des initiatives retenues et en sélectionnera les meilleures et tous les soumissionnaires seront informés des résultats finaux.

Selon l’organisateur, la date limite de dépôt des soumissions est fixée au30 juin 2021. « Il y aura 14 récompenses remises pour un montant global de 105 millions FCFA qui permettront d’accéder à une ligne de crédit de 700 millions FCFA afin d’améliorer les projets primés, ou d’en réaliser d’autres », apprend-on.

Le lancement de la quatrième édition du « Prix national FEICOM » s’est déroulé en présence du ministre de la Décentralisation et du développement local, des membres du gouvernement, du directeur régional d’ONU HABITAT en visioconférence, de directeurs généraux, du président national des CVUC, et de maires. 

Albright Fandono

Partager

Read Previous

NTIC : initiative privée pour former gratuitement des jeunes sans emploi aux métiers du numérique

Read Next

Commerce : un an après la réglementation des changes de la BEAC, des transferts financiers bloqués

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *