Financements : 9,611 milliards de budget pour la SONAMINES

Pour 2022, la Société nationale des mines (Sonamines) a voté un budget de 9,611 milliards de FCFA contre 4,991 milliards l’année dernière. Cette enveloppe  votée au cours de la 5e session de son conseil d’administration est en hausse de 4,62 milliards de FCFA (92,56%). Il servira notamment à poursuite de la mise en œuvre des activités de canalisation de l’or, d’exploration, d’aménagement des sites d’exploitation, au recensement des sites miniers orphelins en vue de leur réhabilitation.

En  hausse de 4,62 milliards de FCFA (92,56%), ce budget, arrêté lors de la 5e session du Conseil d’administration de la Sonamines tenu le 28 décembre 2021, servira notamment à la «la poursuite de la mise en œuvre des activités de canalisation de l’or, d’exploration, d’aménagement des sites d’exploitation, de recensement des sites miniers orphelins en vue de leur réhabilitation et de poursuivre la collecte de l’impôt synthétique ainsi que la maturation des projets », renseigne le communiqué rendu public à l’issue de cette rencontre.

Le Conseil d’administration que préside Blaise Moussa s’est aussi penché sur l’ensemble des actions déjà menées par l’entreprise  depuis sa création le 14 décembre 2020. Les difficultés de la maison sont dévoilées. « Les difficultés sont légions sur le terrain. Je vous donne un exemple ; nous avons un collaborateur qui a passé une nuit en cellule sur le terrain parce qu’il collectait les impôts pour le compte de l’Etat. Avec les titulaires de bureau d’achat c’est facile, mais avec les opérateurs de semi-mécanisé, la tâche est beaucoup plus difficile et généralement la difficulté se situe au niveau de la déclaration de production. Ce que nous disons c’est que chaque opérateur doit payer exactement ce qui correspond à ce qu’il a exploité sans la moindre tolérance », confie Serge Hervé Boyo Gueno, directeur général de la Sonamines. Créée par décret n°2020/749 du 14 décembre 2020, la Société Nationale des Mines (Sonamines), a été investie de la mission de bras opérationnel, de conseil et de gestion des intérêts de l’Etat dans le secteur minier. Echange avec son patron.

Albright Fandono

Partager

Read Previous

Management : Alain Blaise Batongue désormais chez Orange Cameroun

Read Next

Gestion publique : inertie, Paul Biya le grand patron

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More