Financement : UBA Bank lance un produit essentiellement dédié aux femmes

UBA Ladies. C’est la nouvelle offre d’United bank for Africa (UBA). Une nouvelle proposition business aux femmes qui a une visée claire. « Avec ce nouveau produit, nous mettons en place un programme d’accompagnement des femmes, car il ne s’agit plus seulement d’un service bancaire, mais bel et bien d’accompagnement de la femme », se réjouit Marguerite Fonkwen, Directrice générale adjointe de cette banque au Cameroun.

Pour elle, le nouveau produit a donc une visée primordiale. Celle de permettre à la femme, quelque soit son statut social, d’aspirer aux rêves d’entreprise, et les réaliser. Et pour cela, un service financier particulier doit leur être proposé « Je ne veux pas dire que les hommes ne travaillent pas, mais je veux dire, l’accent mis sur les femmes fait bien des miracles. Connaissant l’importance de la femme dans la société camerounaise et dans le monde, il nous était indispensable de mettre en place un produit spécifique femme, un produit qui va permettre à nos valeureuses sœurs, maman et femmes, de pouvoir se mettre en valeur, de développer le courage nécessaire, d’oser se lancer proprement dit dans l’entrepreneuriat féminin ». « Développer des qualités de leader, mettre en exergue aussi, leur indépendance financière, à montrer qu’elles ont une voix qui parle bien, et de pouvoir construire l’économie de ce pays car nous savons tous la valeur de la femme. Elle n’est pas seulement la mère à la maison. Les statistiques récentes montrent que plusieurs entreprises qui ont en leur conseil d’administration des femmes, ont de meilleurs résultats. Nous le voyons aussi à UBA. »

  Avec cette nouvelle offre présentée au public le 17 décembre à Douala, UBA Cameroon compte relever à son niveau le taux de bancarisation du Cameroun (estimé à 19 %) et doper la présence de la femme dans ses livrets car, cette banque compte parmi ses employés au Cameroun 52 % de femmes, contre 48% d’hommes.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Formation : des journalistes à l’école de la nouvelle réglementation des changes

Read Next

BIP Santé publique : seulement 11,3 % de la population est au courant des projets

2 Comments

  • bonsoir à vous je suis intéressé par ce programme comment y participer

    • Bonjour Anais, vous pouvez prendre attache avec une agence de UBA ou vous rendre sur le site internet UBA et y laisser votre message. Merci d’être avec nous sur ECONOMIE DU CAMEROUN.COM

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *