Financement : le ministère des Finances débloque 100 milliards de FCFA pour apurer la dette intérieure

Les fonds sont disponibles depuis le 29 janvier et permettront de relancer l’économie.

« Suite aux très hautes instructions du chef de l’Etat relatives à l’apurement progressif de la dette intérieure, le ministre des finances informe les opérateurs économiques et les prestataires de services de l’Etat que les dépenses ordonnées et prises en charge par les comptables publics au titre des exercices budgétaires 2018 et antérieurs sont mises en paiement à partir de ce jour, 29 janvier 2020. »

Louis Paul Motaze, ministre des Finances (Minfi), ajoute que s’agissant de l’exercice 2019, les paiements  concernent, pour la paierie générale du Trésor, toutes les dépenses prises en charge jusqu’au 30 septembre 2019 et toutes les dépenses de moins de 50 millions pour la période allant du 1er octobre au 30 décembre. Pour les autres circonscriptions financières, toutes les dépenses prises en charge jusqu’au 30 novembre 2019. Ces paiements, d’un montant total de 100 milliards de CFA, « participent de la volonté du gouvernement de poursuivre l’assainissement des finances publiques et de réduire progressivement les délais de paiement afin de les contenir dans les 90 jours après ordonnancement conformément aux directives  de la CEMAC. » 

Le Cameroun connait certes des difficultés financières. Le pays fait un trop recours au Fonds monétaire internationale (FMI) pour diverses dépenses. Pour autant, assurance est faite aux créateurs de richesses locaux et autres acteurs de la commande publique : « Ces efforts seront poursuivis en 2020 grâce à l’amélioration de la qualité de la dépenses, au renforcement de la discipline budgétaire et à une meilleure gestion de la trésorerie », indique le Minfi dans un communiqué rendu public le 29 janvier.

La dette de l’Etat s’élevait à 1300 milliards en 2019. L’Etat a payé 759 milliards, annonçait le Minfi l’année dernière. Cette année, l’Etat a prévu dans la loi des finances de consacrer une enveloppe de 540 milliards de FCFA afin d’apurer cette dette.

Emile E. Nkoa

Partager

Read Previous

Reconnaissance : au moment où MTN Cameroon prépare son 20e anniversaire, elle reçoit une grande distinction

Read Next

Jean Michel Nintcheu : « Nous avons marché sur les effigies du RDPC pour laver l’honneur des camerounais »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More