Échanges commerciaux : le Congo exporte 24 236 tonnes de ses marchandises au port de Kribi

En dehors du Cameroun, trois pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) en 2020 ont jeté leur dévolu sur le port autonome de Kribi (PAK), infrastructure qui a débuté ses activités en mars 2018. Ils ont beaucoup exporté leurs marchandises via cet espace portuaire.  En tête, le Congo Brazza, qui est relié au Cameroun par un axe routier de 300 Km. Le pays de Sassou Nguesso l’année dernière a exporté 24 236 tonnes ses marchandises du Congo vers d’autres pays du monde, indiquent des sources officielles du PAK.

D’autres pays de la sous-région apparaissent. C’est le cas de la République centrafricaine (RCA), qui a exporté  3 327 tonnes, tandis que le Tchad, qui, il y a deux ans, menaçait de quitter les ports du Cameroun pour passer par le Soudan afin d’accéder à l’espace maritime, semble timidement revenir à de meilleurs sentiments à travers les 303 tonnes de marchandises exportées vers le monde via le PAK en 2020.

Le top management du PAK brandit de nombreuses actions qui convainquent ses clients. Le temps d’attente des bateaux au terminal à conteneurs est évalué à 1,5 jour (37 heures en moyenne), la durée des opérations est de 24heures.

Le temps d’attente moyen au terminal polyvalent est estimé à 25 heures et la durée moyenne des opérations, 69 heures. Les portiques du PAK effectuent plus de 20 mouvements par heure, pour obtenir 1500m3 de marchandise par jour. « La Chine est le premier partenaire à l’export du port de Kribi », souligne le PAK.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Douanes : le Secteur Sud II du port autonome de Kribi collecte 74 milliards de FCFA en douze mois

Read Next

PAD contre Bolloré : pourquoi la RTC reste sereine

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *