Home » Dynamo FC: après les audits lancés par Audrey Chicot, le conseil des sages souhaite désormais  voir être annulée l’assemblée générale du 7 mai 2022  

Dynamo FC: après les audits lancés par Audrey Chicot, le conseil des sages souhaite désormais  voir être annulée l’assemblée générale du 7 mai 2022  

by EDC
0 comment

Au sein de la Dynamo football club s’affrontent l’opacité –instaurée par certains visages bien connus dans ce club – et la transparence, arme fétiche de la nouvelle présidente générale Audrey Ngo Yetna Chicot, en poste depuis le 7 mai 2022, après un vote consensuel. Seulement, en six mois, c’est le branle-bas dans ce club de football.  Le conseil des sages ne tolère pas le management  par la transparence de la capitaine d’industrie qui, aux manettes de la Dynamo football,  brille par des actions qui plaisent aux joueurs. Des équipements au siège en passant par les salaires  désormais réguliers sans perdre de vue la saine gestion financière, le club a pris a une embellie qui ne laisse pas indifférent.

Seulement, ces actions positives sont très mal perçues par le conseil des sages. Des anciens ayant été habitués à la magouille et autres pratiques sombres qui consistent à faire gagner de l’argent à ceux qui ne jouent pas, pendant que les joueurs, eux, croupissent dans la misère.

Une situation qu’Audrey Ngo Yetna Chicot  veut à tout prix rompre à la Dynamo afin que le football et surtout ses retombées, reviennent aux footballeurs. Ce qui lui vaut de profondes inimitiés. Le conseil des sages a souhaité qu’elle soit démise de ses fonctions en aout 2022. La Fécafoot a tranché en faveur de la présidente générale.

Qui, le 25 octobre 2022, est montée d’un cran dans sa détermination à faire rayonner la vie des footballeurs de la Dynamo et a lancé deux audits. « Le premier partira du 6 mai 2022 jusqu’au premier transfert du premier joueur qui était, je pense Modeste Mbami. Après il y a eu d’autres transferts. En réalité cet audit va nous dire ce qui se passe financièrement à la Dynamo depuis cette époque-là : combien de joueurs ont été transférés, quels sont les comptes qui profitent de l’argent des transferts de ces joueurs. Nous savons tous comment ça se passe quand un joueur est transféré. Pendant combien d’années le club continue de toucher de l’argent par rapport à ce transfert. Cet audit-là nous dira où la Fifa transfert de l’argent ? Qui l’utilise ? Comment, à quelle fin ? » Souligne Audrey Ngo Yetna Chicot.

Lors de l’assemblée du 7 mai 2022.

 Le second audit, lui, indique la présidente générale, portera sur la situation financière du club ainsi que tout ce qui a été fait à tous les niveaux depuis que la nouvelle présidente générale est en poste. Cet audit-là ira donc du 7 mai 2022 à nos jours. « Il est aberrant qu’un club mythique comme la Dynamo ait une SAOS avec 14 membres qui comme par hasard sont aussi les membres du comité des sages ! Dans ces membres, on retrouve certains membres de l’exécutif qui ne se reconnaissent pas dans cette SAOS parce qu’ils jamais donné de l’argent pour la création, pour acheter une part quelconque. De deux choses l’une.  Faudrait qu’on sache exactement pourquoi on poursuit dame Ngo Yetna Augustine Audrey épouse Chicot, présidente générale de la Dynamo football club. »

Affolement total

Cette décision de jeter un puissant projecteur sur les finances  antérieures de la Dynamo fait peur au conseil des sages. Vite, celui-ci est passé par le président de la ligue professionnelle de football du Littoral, question de chercher un appui pour un dessein, pour le moins suspect. « En date du 07 mai 2022, vous avez assisté aux travaux  de l’assemblée générale (…) nous souhaitons savoir si monsieur  le président de la ligue de fédération camerounaise de football (Fecafoot) avait été représentée dans ces assises comme l’exige les textes relatifs à la tenue des assemblées générales des clubs affiliés à la Fecafoot… » « Aussi  nous souhaitons savoir si monsieur le président de la ligue régionale du Littoral a assisté à cette assemblée comme mandataire de la Fecafoot ou  comme sympathisant de la Dynamo football club. Ces éclaircissements nous seront utiles dans la lecture et l’application du procès verbal sanctionnant la tenue de ces assises », lit-on dans un courrier daté  du 31 octobre 2022, et signé de Yem Yem Georges,  Bassaguen Etienne, Albert  Franklin Ngos.

Première tentative d’éviction forcée.

Le même jour, Louis Robert Mbekek, président de la ligue régionale de football du Littoral répond. « J’ai effectivement assister (sic) à l’assemblée générale de l’équipe de football Dynamo football  de Douala tenue le  samedi 07 mai 2022 (…) je suis moi-même un fils Bassa Bâti Mpo’o, c’est donc en cette qualité que j’ai élaboré le projet en faveur de notre équipe et pris part à l’assemblée générale et non  comme président de la ligue régionale de football, encore moins  comme représentant de la ligue régionale du football, encore moins comme représentant de la Fecafoot car n’ayant pas été mandaté par elle  comme il est d’usage. Je suis un sympathisant  du club… » 

Le 31 octobre une fois de plus, Louis Robert Mbekek adresse un courrier au président de la Fecafoot, Samuel Eto’o. « J’ai reçu une correspondance qui m’a été signée par quatre membres du bureau exécutif de l’équipe Dynamo football club saison 2020/2021 » et de donner son avis au président de la Fecafoot. « Etant donné que personne sauf erreur de ma part n’avait été mandaté par la Fecafoot pour la représenter comme d’usage à cette à cette réunion et sachant que j’ai participé à cette assise en ma qualité de fils Bassa Bati Mpo’o puis sympathisant de Dynamo football club de Douala, humblement, je vous suggère l’annulation de cette  assemblée générale tenue le 07 mai 2022 parce que ne respectant pas la prescription de la Fecafoot qui encadre ce type d’assise. »

Le conseil des sages perd.

Pour Gwéha Ikouam, conseiller technique spécial de la présidente, « les efforts qui ont été faits pour que ces jeunes participent honorablement à un championnat de football professionnel n’ont jamais été faits à la Dynamo et je crois qu’il est encore temps pour nous d’un côté comme de l’autre de tout mettre en œuvre pour que ces jeunes puissent participer à un championnat de football professionnel. »

« Ma seule inquiétude, ce n’est pas seulement pour ces jeunes, c’est par rapport à l’ensemble du championnat parce que si aujourd’hui on annule  cette assemblée générale, il y a problème : qu’est-ce qu’il en sera demain pour tous les matchs que la Dynamo a joués lors de la dernière phase du championnat ?  Vous savez que c’est ce bureau  qui a été élu pendant cette assemblée qui a conduit les cinq dernières journées du championnat de football de la Dynamo pendant le championnat Elite two et donc peut être qu’il est également question d’annuler toutes ces rencontres. C’est pour cela que je dis, il faudrait que la fédération soit prudente. Nous savons compter sur la sagesse et l’intelligence du président de la Fécafoot. Nous savons qu’il aime les jeunes, nous savons qu’il est capable de mette un peu plus à l’avant, le bien du jeune footballeur camerounais. »

Aloys Onana

Nombre de Vue : 237

0Shares

You may also like

Leave a Comment

Economie du Cameroun

Bulletin d'Information

Abonnez-vous à notre newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles publications. Restons à jour!

Articles Récents

@2022 – Tous Droits Réservés. Conçu et Developpé par DesignItechs
×

Bienvenu sur notre site

Cliquez juste en dessous pour discuter

×