Douala : pour la mobilité urbaine, la Banque mondiale augmente sa contribution à 238 milliards de FCFA

Tunnel Ndokoti, très souvent embouteillé.

Dans le détail, a-t-on appris à Douala le 25 mars 2022,  c’est une enveloppe globale de 400 millions de dollars (238 690 400 000 Franc CFA) que la Banque mondiale (BM) met désormais à la disposition de la capitale économique du Cameroun, pour la construction de nombreux grands projets, dont le ténor est la réalisation d’une infrastructure de transport. « Le budget de cette année sera axé sur les grands travaux. Nous sommes satisfaits, nous sommes confiants que ces travaux vont commencer puisque la plupart des marchés ont été passés et nous avons reçu récemment aussi de la Banque mondiale l’assurance que le financements de grands projets de bus rapide transit va passer d’un financement de 220 millions de dollars (131 268 368 000 FCFA) à 400 millions de dollars (238 690 400 000 FCFA), tout ceci en reconnaissance quelque part de la bonne  tenue de nos comptes et de la bonne gestion que l’exécutif communautaire a introduit depuis deux ans », se félicite Roger Mbassa Ndine, maire de la ville.

Pour le chef de l’exécutif municipal de la capitale économique, il s’agit là d’une preuve de la forte compétitivité de la mairie dont il tient les rênes. D’ailleurs, souligne-t-il, « depuis que nous sommes arrivés à la tête de la mairie, nous avons fait passer le mouvement effectif des recettes de 38 milliards à 50 milliards en deux ans. Je crois que cela se ressent dans les travaux qui sont faits en ville, cela se ressent dans l’éclairage public, cela se ressent dans l’enlèvement des ordures, entre autres. Nous allons continuer dans cette voie. »

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Opportunité : des lots de terrain à prendre

Read Next

Gratification : l’esprit business du pétrolier Dieudonné Bougne salué par le congrès américain

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More