Diplomatie : Célestin Tawamba nommé Consul honoraire du Rwanda au Cameroun

De source officielle ce 14 mai 2022, Célestin Tawamba a été nommé Consul honoraire du Rwanda au Cameroun. En effet, indique-t-on, le Conseil des ministres du Rwanda, réuni hier vendredi 13 mai  sous la présidence de Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, a choisi le patron des patrons du Cameroun afin  d’assurer la protection des ressortissants rwandais et de leurs intérêts, qu’ils soient résidents ou de passage.

En rappel, les principaux domaines de compétence du consul honoraire recouvrent toujours l’assistance aux ressortissants établis dans le pays d’accueil ainsi qu’aux ressortissants de passage (rapatriement en cas d’accident ou de décès, coordination avec les services d’urgence, de police ou judiciaires, etc.), le suivi de l’état-civil des ressortissants et suivant les cas l’instruction et la délivrance des passeports et des visas. Au-delà de ces missions traditionnelles, les Consulats peuvent se voir confier des responsabilités commerciales et culturelles ainsi que de favoriser les relations entre les autorités locales et régionales en vue d’aider à la promotion des intérêts de l’Etat qu’ils représentent dans la zone où ils sont compétents.

Travaux d’Abidjan.

S’il est difficile de savoir les raisons qui ont poussé l’Etat rwandais à jeter son dévolu sur le président du Groupement inter patronal du Cameroun, force est de souligner que Célestin Tawamba et Paul Kagamé ont activement pris part à la 8ème édition de la CGECI ACADEMY, forum économique annuel majeur, organisé par le patronat ivoirien et qui a eu lieu le 14 octobre 2019 à Abidjan, sur le thème le thème  ‘’Environnement des affaires : quel modèle à privilégier pour le développement des entreprises en Afrique ?’’

Le  consul honoraire du Rwanda au Cameroun aura sa résidence à Yaoundé.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Rencontre économique : une importante formation en RSE annoncée à Douala

Read Next

Ressources naturelles : sur 300 entreprises forestières au Cameroun, 32 % meurent après une saison d’activités

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More