Développement

Le technopole de Nkoteng coutera 120 milliards

Les préparations sur le plan local se poursuivent.

Cette infrastructure a pour rôle d’organiser un tissu économique et un bassin d’emplois où les entreprises innovantes agro industrielles  pourront se déployer. Y aura lieu, la transformation des produits agricoles.  Entre autres, les graines et céréales, tubercules, plantains, fruits et légumes, huiles essentielles et aromates, laits et dérivés, transformation du cacao, indiquent les sources officielles. L’on note également la logistique d’accompagnement, emballages et matériaux de l’agro-industrie, la chaine du froid et du conditionnement, le développement des énergies renouvelables etc.

Chantier de grande envergure, cette idée de développement du gouvernement camerounais est un vaste chantier qui occupe une superficie de plus de 405 hectares. Plus 2 000 000 emplois seront créés ici. Le coût total des travaux affiche 120 milliards. Le but de cette respectable idée est d’encourager les agriculteurs dans tous les domaines, favoriser le développement des petites et moyennes entreprises et faire de cette zone un pôle d’attraction.

Cette infrastructure sera érigée au village Ouassa- Babouté, plus particulièrement à Meboe , à 7 km de Nkoteng. Une forte mobilisation des hautes autorités a lieu en ce moment de ce côté du département de la Haute Sanaga. Dans les rangs, le préfet du département Albert Nanga Dang, le maire de la commune de Nkoteng, Prospère Etienne Ngourang, le sous-préfet de l’arrondissement de Nkoteng, les sectoriels concernés, le chef de groupement et chefs de villages de Ouassa-Babouté et de la localité Messeng, les élites intérieures et extérieures du coin etc.

Albright Fandono

Partager

Read Previous

Performances

Read Next

Contre façon

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More