Curiosité financière : Les camerounais prêtent 75 milliards de FCFA à l’Etat gabonais

Lors du dernier emprunt obligataire qui s’est déroulé du 20 septembre au 2 octobre 2019, la Commission de surveillance du marché financier (COSUMAF) révèle que les compatriotes de Paul Biya ont contribué plus que les gabonais.

75 milliards de FCFA, soit 60 %. C’est la contribution des Camerounais au dernier emprunt obligataire que l’Etat gabonais a lancé du 20 septembre au 2 octobre 2019. Les souscriptions se sont déroulées dans le réseau des placeurs composés des sociétés de bourse et banques suivantes : ASCA, BICIG, Afriland First Bank, UBA Cameroon, SCB Cameroun, UGB, Crédit du Congo. Résultats des courses, la participation des investisseurs a atteint un montant de 126 341 350 000 de FCFA, contre 100 milliards initialement sollicités, soit un taux de souscription de 126,34%. 

Le plus curieux, c’est la géographie des souscriptions. Le Cameroun est en tête avec 60,12%, le Gabon 29, 44 % le Congo 4,75 %, la RCA 2,53 %, la Guinée Equatoriale 1,58 %, le Tchad – en crise financière depuis 2016- a tout de même accordé 1,58 % de fonds à l’Etat gabonais.

Pour la Commission de surveillance du marché financier (COSUMAF), « la sursouscription enregistrée sur cette opération témoigne de la confiance des investisseurs dans la signature de cet Etat et de l’attractivité du taux d’intérêt offert. Il convient de rappeler qu’il y a eu un engouement auprès du public du Cameroun, 60,12% du montant souscrit. »

Source :COSUMAF

Partager

Read Previous

Transport aérien : 1,5 millions de personnes ont utilisé l’avion pour venir au Cameroun en 2018

Read Next

Arrêt d’activités : Accusé de fraudes depuis mai 2019, Jumia entame sa descente aux enfers par le Cameroun

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *