Crise anglophone : le chiffre d’affaires des entreprises du Nord-Ouest et Sud-ouest en baisse selon la direction générale des impôts

La persistance de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest (Noso) a impacté très fortement les rendements des deux régions fiscales, constate la direction générale des impôts (DGI) dans son rapport d’activités de 2018. En glissement annuel, le rendement du Centre régional des impôts (CRI) Nord-ouest recule de 4,7% et celui du CRI Sud-ouest est en retrait de 7,7%. Le même impact est également constaté sur certaines entreprises de la direction des grandes entreprises.

Entre 2017 et 2018, les chiffres d’affaires (CA) réalisés dans les deux régions se sont effrités. Notamment les entreprises des secteurs brassicoles  qui, dans leur en ensemble, ont une régression de leur CA de -31,8%. Notamment Guinness (-54,6%), SABC (-25,0%), UCB (-25,3%) et Source du pays (-31,7%). Au sujet de la téléphonie mobile, l’on a  -24,3%.  singulièrement MTN (-21,1%), Orange (-14,7%), Viettel (-30,6%) et MTN Mobile Money (-72,7%). Les banques connaissent une régression de leur chiffre d’affaires de -33,2%.  Dans le détail, BICEC (-41,8%). SGC (-32,1%) et Ecobank (-43,4%).

Toutes les Cimenteries qui ravitaillent cette partie du Cameroun voient leur CA en baisse de -27,6%. Singulièrement Dangote (-32,6%), Cimencam (-22,0%) et Cimaf (-24,2%). Les acteurs de l’agro-alimentaire ont la diminution de leur CA de -32,5%.  Spécialement Nestle (-32,8%), Chococam (-38,0%), Camlait  (-30,0%) et Panzani (-17,7%).

A.O

Partager

Read Previous

Performances : la direction générale des impôts récolte 2 212 milliards de FCFA

Read Next

Fret terrestre : le BGFT digitalise le corridor pour fluidifier le transport des marchandises

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *