Coopération

Une délégation de Rudn University bientôt au Cameroun

Les Russes viendront tenir des ateliers pratiques à l’Institut universitaire des sciences Pétrolières et de Management (IUSPM) au siège du Groupement inter patronale du Cameroun (Gicam).

« Il sera question d’échanger avec les étudiants afin de leur présenter, au cours des ateliers pratiques animés par les experts de la Fédération de Russie de Rudn University, sur les nouvelles technologies de pointe dans les secteurs pétrolier, gazier et minier.  Des armes intellectuelles donc, qui, espère-t-on, leur permettront d’embrasser ces secteurs hautement porteurs avec plus d’autorité et de conviction », a déclaré Mme Audrey Chicot, patronne de Multi-services et matériel industriel (MSMI), l’intermédiaire locale de Rudn University.

Une initiative justifiée. En réalité, le Cameroun, a annoncé le ministre des Mines il n’y a pas longtemps, regorge de nombreux et nouveaux sites miniers car entre 2014 et 2019, des opérations d’exploration du territoire camerounais ont permis de mettre en évidence 300 nouveaux sites miniers. Aussi, martèle-t-on, 07 Régions sur les 10 que compte le pays sont riches en ressources minières.

En dehors de cela, l’Afrique, annonçait l’ONU en 2015,  crée seulement 5 millions d’emplois pour les quelque 12 millions de jeunes qui arrivent sur le marché du travail. Or, une étude réalisée au Ghana par la Société financière internationale montre qu’un emploi direct créé dans le secteur minier peut générer 27 emplois dans d’autres secteurs de l’économie. L’Afrique possède 8 % des réserves mondiales de pétrole et de gaz et, selon le classement de la Société géologique des États-Unis, indiquait l’ONU, occupe le premier ou le deuxième rang pour ce qui est des réserves mondiales de très nombreux métaux et minéraux tels que la bauxite, la chromite, le cobalt, l’ilménite, les diamants, le manganèse, le phosphate naturel, les métaux du groupe platine, le rutile, la soude, la vermiculite et le zirconium.

Des opportunités sont donc nombreuses. Les experts de Rudn University viendront partager leur expérience au Cameroun. Le programme prévoit que la délégation ira à Yaoundé le 26 août, de 16heures à 18 heures au siège de l’Institut universitaire des sciences Pétrolières et de Management (IUSPM) et à Douala, le 29 août 2019 de 9heures à 17 heures au siège du Groupement inter patronale du Cameroun (Gicam). Les experts Russes passeront dans plusieurs ministères, notamment aux Relations extérieures, Enseignement supérieur, ministère des Mines, celui des Petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat.

A.O

Partager

Read Previous

BGFI Bank

Read Next

MINFI: Les avantages du virement individualisé

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More