Attractivité : le port autonome de Kribi accueille 460 escales navires en 2020

M. Patrice Melom, DG du PAK.

Le port autonome de Kribi (PAK) n’a de cesse d’accroître son attractivité. Mis en service le 02 mars 2018, cette infrastructure portuaire  a franchi la barre symbolique de 1000 escales accueillies au quatrième trimestre 2020. Le top management de cette entreprise note «  une belle croissance » sur le nombre d’escales, qui s’est établi à plus de 460 en 2020 contre 331 escales en 2019 et 295 escales en 2018. « Nous espérions 376 escales navires en 2020 et malgré la pandémie sanitaire à COVID-19, notre objectif a été dépassé. Le moins que l’on puisse dire c’est que les résultats obtenus jusqu’ici sont plus qu’honorables », se félicite Patrice Melom, directeur général du PAK.

Côté partenaires, l’on note que la Chine occupe la première place des clients à l’import. L’essentiel des produits asiatiques est constitué des matériaux de construction, les machines, les appareils électriques et des produits alimentaires. En termes de volumes de marchandise, la Chine totalise pour le compte de l’année dernière 106 417 tonnes, suivie de Taïwan, 14 773 tonnes, la Malaisie, 13 699 tonnes. La dernière dans ce classement qui passe en revue dix pays ressort la Grande Bretagne, 5 109 tonnes de marchandises. « Le Port de Kribi consolide son positionnement en Smart Port, par la mise en service de son Système d’Information Portuaire (SIP), lequel consacre une meilleure dématérialisation des procédures », glisse le directeur général du PAK, qui, le 26 janvier 2021 à Kribi, a tenu une réunion bilan des activités commerciales 2020 de son entreprise et du secteur douane Sud II.

Une rencontre qui a permis de jeter un faisceau de lumière sur la destination ainsi que la nature des marchandises du Cameroun embarquant sur les quais du PAK. L’essentiel des produits à destination de l’Asie est le bois en grume, en débites. En Europe, les produits importés sont des dérivés du cacao. Soit en beurre, tourteaux ou en fèves. La Chine est également la première destination des marchandises hors pétrole et totalise pour l’année dernière 104 030 tonnes, le second marché est le Vietnam, 20 913 tonnes, le troisième, les Pays-Bas, 12 744 tonnes, le Bangladesh, 12 117 tonnes. L’avant dernier marché, la France, 1042 tonnes et le dernier, l’Égypte, 814 tonnes. « Le Port de Kribi est désormais membre du Comité de pilotage de l’association africaines des zones économiques (AEZO) pour lui permettre de développer sa zone économique spéciale », annonce Patrice Melom.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Gestion publique : les mille maux éternels du ministère des Marchés publics

Read Next

Douanes : le Secteur Sud II du port autonome de Kribi collecte 74 milliards de FCFA en douze mois

One Comment

  • Félicitations à l’équipe managériale du PAK
    Décidément le Cameroun fait de bonnes affaires avec ses ports

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *