Agrobusiness : Le kilogramme du cacao à 1200 FCFA

Expérience vécue par le ministre du Commerce le 18 octobre dans la région du Centre.

Au cours  d’une  vente groupée à Biakoa, dans le  Mbam  et  Kim, Région du Centre le 18 octobre, le kilogramme bord-champ du cacao s’est envolé à 1200 FCFA. La cérémonie  était  présidée  par  le ministre  du  Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga  Atangana.  Au  cours d’une activité de même type, le 5 novembre, à Ambam, dans la Vallée du Ntem (Sud), le prix payé au producteur a atteint, cette  fois,  un  niveau  record : 1220 FCFA ! Le  Mincommerce  avait, dans un communiqué de presse en date du 4 novembre, invité « les producteurs de cacao de cette localité à saisir l’opportunité de cette vente groupée pour y commercialiser leur production et en tirer  la  meilleure  rémunération possible». 

Car,  à  1220  le  KG bord-champ, le Cameroun fait office de meilleur élève dans la vente  du  cacao.  La  Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux meilleurs  producteurs  de  la planète offrent à peine aux producteurs 825 FCFA le KG et 920 FCFA le KG respectivement. Ambam, c’est un bassin de production  des  quatre  arrondissements  de  la  Valée  du Ntem  :  Ma’an,  Olamze,  KyeOssi  et  Ambam.  Avec  une superficie de 20.000 hectares de verger cultivés par 5000 planteurs  pour  une  production annuelle  de  26.000  tonnes. Malheureusement,  «le tonnage du cacao du bassin de production de  la  Vallée  du  Ntem  va  plutôt enrichir  les  autres  bassins. Conséquences  :  les  producteurs n’ont jamais perçu de ristournes alors qu’ailleurs, les autres perçoivent  des  milliards»,  regrette  le président  de  la  coopérative René Assoumou.

Les défis reposent à présent sur le renouvellement du verger, la mise à disposition des pesticides, l’engagement des jeunes, la facile accès à la terre, la barrière face aux  ‘’coxeurs’’ –des acheteurs qui achètent du cacao généralement à prix bas quelque soit son état, même humide- et qui parcourent les villages.

Albright Fandono

Partager

Read Previous

Transport maritime : Le port autonome de Douala digitalise la paie des escales maritimes

Read Next

Législatives et municipales : Aux urnes le 9 février 2020

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *