Afriland First Bank : Une rencontre avec les clients sur les implications de la nouvelle règlementation des changes

La First Bank organise un séminaire de sensibilisation et d’information  des clients sur l’appropriation des dispositions de la nouvelle règlementation des changes. Cette rencontre réunira environ 250 importateurs et exportateurs et se  tiendra le 13 novembre 2019 dès 16h à l’Hôtel Akwa Palace de Douala.  

S’intéressant à l’activité de ses clients et à leur développement à l’international, la First Bank examinera les innovations induites par les nouveaux textes réglementaires, leur impact sur le dénouement des opérations hors CEMAC et sur les relations BEAC-Banque-Clients. « Cette synergie est indispensable pour mettre la banque et ses clients au même niveau de compréhension des diligences de la nouvelle règlementation », souligne Alphonse Nafack, Administrateur-Directeur Général d’Afriland First Bank Cameroun.

La First Bank saisit cette occasion pour inaugurer le concept ‘’Customer Information Meeting’’ qui se  veut une plateforme de rencontres et de concertation  avec  ses  clients.  Afriland  First  Bank  vise  ainsi  à  édifier  régulièrement ses clients au sujet des évolutions de  l’activité et de l’environnement du secteur bancaire  en général et de ses produits, services et activités en  particulier.  Le rendez-vous de Douala est la première étape d’une série de rencontres prévues entre le n°1 du marché bancaire camerounais et sa clientèle.

Créée en 1987 et leader du secteur bancaire national avec environ 1/5è des parts de marché, la First Bank totalise 42 agences réparties dans les 10 régions du Cameroun, 121 guichets automatiques des billets (GAB), 241 terminaux de paiement électronique. Son total bilan a largement dépassé les 1000 milliards de FCFA depuis 30 juin 2018.

Economie du Cameroun.com

Partager

Read Previous

Extension : UBA Cameroun ouvre une agence à Douala 5e

Read Next

Pertes financières : La crise sécuritaire au Nord-Ouest et Sud-ouest a fait perdre 80 milliards de FCFA aux établissements de micro finance

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *