Activité académique : Elise Pokossy Doumbe au conseil d’administration de l’université de Douala

Honorable Pokossy Doumbe

La députée RDPC Wouri Est devra avoir un regard plus proche dans la gestion de cette université d’Etat.  

Le 21 juillet 2020, le très Honorable Cavaye Yeguie Djibril, Président de l’Assemblée Nationale (PAN) a transmis au Pr. Jacques Fame Ndongo la liste des députés qui devront être désignés  membres des conseils d’administration des universités d’Etat. « J’ai l’honneur de vous faire parvenir à toutes fin utiles la liste des Honorables  députés désignés représentants  de l’Assemblée Nationale au sein des conseils d’administration des universités d’Etat », écrit-il le PAN.

Ainsi, l’Honorable Elise Pokossy Ndoumbe  (née Ndongo Moutome) est appelée à prendre part au conseil d’administration de l’université d’Etat de Douala. Cette femme politique et actrice économique connaît bien cette institution universitaire, qui a déjà reçu ses nombreux appuis. Le 3 juin 2020 en effet, elle y était pour offrir du matériel de lutte contre la pandémie du covid-19. Cette députée RDPC Wouri-Est, avait aussi apporté son soutien aux populations de sa circonscription politique à l’hôpital de district de Bangue.

Un appui qui était constitué de seaux à robinet, de savons liquides, de gels hydro alcooliques et des bidons de javels.  Pour  davantage lutter contre la propagation de la COVID-19 au sein du Campus et s’assurer de la mise en application des gestes barrières, l’Hon. Pokossy Doumbe Elise a également offert une station de lavage des mains d’une capacité de 1000 litres. Un dispositif fabriqué localement par les étudiants du génie mécanique de l’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique (Enset) de Douala. « En ma qualité de députée de la circonscription Wouri Est qui abrite cette université, j’ai tenu à apporter mon appui en riposte contre cette douloureuse pandémie. Répondant ainsi à l’appel de son excellence Monsieur  Paul Biya président de la république. Chacun de nous doit impérativement se sentir concerné et s’engager selon ses possibilités à la lutte contre  ce fléau », avait-elle déclaré.

Reine Kouna

Partager

Read Previous

UBA : promotions tous azimuts

Read Next

Accord de libre échange : 450 milliards de dollars de bénéfices en vue

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More