SODECOTON : bientôt la construction d’une 3e huilerie qui traitera 300 tonnes de graines de coton par jour

Avec un capital de 23,643 milliards de FCFA, la Société de développement du coton du Cameroun (SODECOTON) est une entreprise agroindustrielle qui dispose de 9 usines d’égrenage d’une capacité cumulée de 320 mille tonnes de coton graine pour 121 mille tonnes de graine de coton par an. Cette entreprise compte deux huileries jusque-là, d’une capacité de trituration de 121 mille tonnes de graine de coton par an avec une production de 14 à 17 millions de litres d’huile de table (Diamaor) par an.

La demande de cette huile –rare et presque élitiste – selon des consommateurs emmène le top management à songer à la construction de nouveaux équipements. Ainsi, est soufflée la construction d’une nouvelle huilerie à Ngaoundéré. Celle-ci viendra s’ajouter à celles érigées à Garoua et Maroua. De source officielle, cette nouvelle unité aura une capacité de trituration de 300 tonnes de graines de coton par jour.

En rappel, le capital de la SODECTON est détenu à 59 % par l’Etat du Cameroun, et d’autres partenaires comme GEOCOTON, 30 %, SMIC, 11 %. Cette entreprise emploie 1 974  salariés permanents et 2 500 à 3000 saisonniers. Un partenariat étroit lie cette boite à 250 mille producteurs organisés en 2048 Groupes d’initiative commune (GIC). Créée en 1974, la SODECOTON a pour missions le développement de la production cotonnière, la vente des huiles raffinées et de tourteaux de coton et de soja sur le marché intérieur, entre autres.

A.O

Partager

Read Previous

Ngaoundéré : les étudiants en biochimie fabriquent une bierre à base de manioc et de mil

Read Next

Industrie : selon Dangote, les chantiers de la CAN au Cameroun ont permis à sa cimenterie de réaliser de très bonnes affaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *