Protection de l’environnement : Nestlé collecte et recycle 100 tonnes de déchets plastiques en 2020 au Cameroun

Dans le cadre de son agenda de création de valeur partagée, Nestlé a pris des engagements pour la planète. Ainsi, cette année, Nestlé Cameroun a collecté et recyclé 100 tonnes de déchets plastiques en 2020. C’est l’objectif que l’entreprise s’était  fixée pour cette année dans le cadre de son engagement à contribuer à la lutte contre la pollution par le plastique en vue de préserver l’environnement. Grâce à son partenariat avec Namé Recycling, une jeune entreprise basée à Bonabéri à Douala, Nestlé Cameroun a réussi à collecter et à recycler à la fin du mois d’Octobre 2020 un total de 104,9 tonnes de déchets plastiques au Cameroun.

 Nestlé s’est engagé au niveau global à rendre ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025 avec un accent particulier sur la lutte contre la pollution par les déchets plastiques. Par cette action, Nestlé fait partie de la solution et contribue par cette action à la mise en œuvre de l’économie circulaire au Cameroun. Car à travers la valorisation des déchets plastiques, Nestlé contribue à créer de la valeur avec un double enjeu :un enjeu environnemental et un enjeu socio-économique par la création d’emploi et de richesses.

Robert Helou,  Administrateur Général de Nestlé Cameroun affirme à cet effet que «Nestlé est une entreprise qui respecte ses engagements. Je suis heureux que Nestlé ait relevé le défi de collecter et faire recycler 100 tonnes de déchets plastiques en 2020. C’est déjà un pas en avant, mais la tâche reste immense. Nestlé va continuer sur cette lancée pour s’assurer que d’ici 2025, tous ses emballages soient recyclables ou réutilisable. »

Au-delà de son engagement pour 2025, Nestlé a une ambition à plus long terme qui est de mettre un terme aux rejets de plastique dans l’environnement pour l’ensemble de ses opérations. Ceci contribuera à prévenir toute accumulation supplémentaire de plastique dans la nature et à atteindre la neutralité plastique.

Economieducameroun.com

Partager

Read Previous

Agro-industrie : ayant financé l’usine de cacao de Kékem à 13 milliards de FCFA, SCB Cameroun demande le démontage de cette entreprise

Read Next

Rencontre business : Africa Agri Forum 2020 se tiendra à Yaoundé du 9 au 10 décembre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *