Performances : avec des dépôts financiers de 4,9 milliards de FCFA, le secteur privé du Cameroun se démarque en zone CEMAC

Dans son rapport d’activités rendu public récemment, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC)  jette un faisceau lumineux sur les dépôts financiers dans les établissements financiers en zone CEMAC. La Banque centrale soutient qu’au 31 décembre 2019, le système financier de la CEMAC comptait neuf établissements financiers. Ils sont répartis entre le Cameroun (sept) et le Gabon (deux).

La banque centrale fait donc une analyse qui est limitée aux seuls établissements (sept au total) qui ont procédé aux déclarations réglementaires périodiques. « Le total agrégé des bilans des établissements financiers de la CEMAC s’est établi à 457 milliards  au 31 décembre 2019. Il a régressé de 1,8 % par rapport au 31 décembre 2018. Cette régression est uniquement observée au Gabon », souligne la BEAC. « Les dépôts collectés se sont élevés à 55 milliards  (12 % du total du bilan). Ils ont augmenté de 4,2 milliards  (+ 8,4 %) en un an. Cette progression est uniquement observée au Cameroun (4,9 milliards, soit + 10,3 %). Au Gabon, les dépôts ont connu un repli de 653 millions  (soit – 21 %. »

Un autre fait qui attire l’attention. « Les dépôts du secteur privé ont représenté 67,8 % du total des dépôts contre 62,1 % douze mois plus tôt. S’établissant à 37 milliards, ils sont en hausse de  18,3 %, comparé à leur niveau de décembre 2018. Ils sont essentiellement constitués des dépôts de la clientèle, constitués en garantie de ligne de financement. Les établissements du Cameroun ont représenté 97 % du total de ces dépôts. »

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Prise de fonction : l’exécutif communal de Meyomessala sera installé le 25 novembre prochain

Read Next

Emplois jeunes : le PEA Jeunes envisage la création de 3 700 entreprises agro-pastorales

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read More

Read More

Read More