Pape François : « j’exprime à la ville de Kumba mon affection »

«Je m’unis à la douleur des familles des jeunes écoliers sauvagement assassinés samedi dernier à Kumba, au Cameroun.  Je suis très déconcerté par un acte aussi cruel et insensé qui a arraché à la vie des petits innocents  alors qu’ils suivaient des leçons à l’école. Que Dieu illumine les cœurs  afin que de tels gestes ne se répètent plus jamais et que les régions tourmentées du Nord-ouest  et du Sud-ouest du Cameroun puissent  enfin  retrouver la paix », a déclaré le pape.

Et de poursuivre. « Je souhaite que les armes se taisent et que puissent être garantis  la sécurité de tous et le droit à l’éducation et le droit de chaque jeune  à l’éducation et à un avenir. J’exprime aux familles, à la ville de Kumba et à l’ensemble du Cameroun mon affection et j’invoque le réconfort  que seul Dieu peut donner. »

 Le souverain pontife s’est exprimé à l’issue de l’audience générale le 28 octobre. Selon des chiffres officiels, 6 élèves ont été assassinés dans la ville de Kumba, des effets de la crise dite anglophone que connait cette partie du Cameroun depuis octobre 2016. Le chef de l’Etat Paul Biya a décrété la journée de samedi 31 octobre 2020 comme journée de deuil national en la mémoire des victimes de cette attaque.

Le 24 octobre l’école Mother Francisca International Bilingual Acadamy a été attaquée par les séparatistes qui ont ouvert le feu sur des élèves qui suivaient les cours dans les salles de classes, avant de prendre la fuite. Au moins sept enfants âgés de 9 à 12 ans ont été arrachés à la vie.

Reine Kouna

Partager

Read Previous

Formation emploi : Guinness Cameroun accueille 25 étudiantes ingénieures pour six mois

Read Next

Agrobusiness : l’entreprise Negross consulting veut booster la production du poivre au Cameroun

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *